Accueil » CHRONIQUE » Une trêve Covidienne

Une trêve Covidienne

Deux discours contradictoires caractérisent la situation de la pandémie en Algérie: Il y a d’abord un discours officiel émanant de l’autorité nationale en charge du suivi du dossier épidémiologique et médical du Covid19. Ce dernier est alarmant et à cheval à l’égard de tout relâchement concernant les mesures de confinement… ensuite, il y a un autre discours, qui se situe aux antipodes du premier. Même s’il ne le prononce pas textuellement, son comportement, ses réactions laissent croire, que la pandémie n’existe pas…pis encore, elle n’a jamais existé.. Les problèmes de l’Etat sont tellement, compliqués et enchevêtrés qu’il ne peut plus contenir cette «rébellion» contre les mesures de confinement et les gestes barrières…A bien constater les comportements des gens notamment, dans les endroits publics, à des rares exceptions près, ils s’en foutent éperdument, des mesures nécessaires dans ce genre de d’endroits populeux, tel que le port des masques et la distanciation sociale…On est vraiment loin des mesures drastiques et leur application rigoureuse des débuts de la pandémie en 2020. Peut-être que l’on attend que les bilans quotidiens reprennent le chemin de la hausse en tirant l’alarme, pour se remettre sur la selle de la panique générale…c’est en ce moment que l’on commence à courir tout en haletant, à gauche et à droite, et en faisant un vacarme désobligeant. Tant que les bilans quotidiens sont cléments, par rapport à ce qui se passe ailleurs, il serait préférable de fermer l’œil et faire comme si c’est de rien n’était. Donc, l’on va redevenir sérieux, que quand Covid 19 redeviendrait sérieux, voire plus méchant…La deuxième et troisième vague qui semblent s’installer «officiellement» parmi nous, n’ont suscité aucune réaction, chez une grande frange du peuple. Au fait, il n’y a que les journalistes et ceux qui lisent la presse qui sont au courant de ses développements… Tant que le virus roule avec cette vitesse propre à notre «chez-nous», ne faisant que peu de victimes, les citoyens vont continuer à s’adapter à cette vitesse clémente… Une trêve unilatérale et c’est l’occasion pour profiter le maximum de la vie et des jouissances de la liberté.. Nous sommes face à du jamais vécu auparavant…C’est pour la première fois dans l’histoire de l’humanité que nous vivons une pandémie de cette espèce avec des caractéristiques très particulières. Peut-être une pandémie adaptée à l’ère de la science et de la technologie au développement effréné. Une infection qui a touché tout le globe terrestre et dont la durée épidémiologique n’est pas encore pronostiquée…

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La France panique face à l’extrême droite

«On vit une période qui ...

Il ne reste plus rien à Ghaza !!

Il ne reste plus à ...

Est-il temps de réformer le Conseil de sécurité (ONU)?

A vrai dire, c’est tout ...

L’Aïd éclipse tous les autres sujets

C’est surtout.. Les prix du ...

BAC : Les épreuves de l’angoisse

C’est le passage obligé vers ...