Accueil » ACTUALITE » Conseil du Gouvernement. L’Agence Algérienne de Promotion de l’Investissement à la rescousse du tourisme

Conseil du Gouvernement. L’Agence Algérienne de Promotion de l’Investissement à la rescousse du tourisme

Dans le cadre du suivi de la mise en œuvre du nouveau système de l’investissement, le Gouvernement a entendu un exposé sur l’état d’avancement de l’opération d’assainissement et d’aménagement des zones d’expansion touristique et de la mise à disposition de l’Agence Algérienne de Promotion de l’Investissement du foncier touristique relevant du domaine privé de l’État, destiné à la réalisation de projets d’investissement touristique.
Par ailleurs, le ministre du tourisme Mokhtar Didouche a annoncé, jeudi dernier en grandes pompes devant les différents directeurs du tourisme à Alger, que pour augmenter la capacité d’hébergement qui ne répondent pas aux normes internationales du tourisme, a fait état de l’adoption de plus de 2.200 projets touristiques, dont 500 en cours de réalisation, avec la réception annuelle de 50 à 60 projets d’une capacité d’accueil de 6.000 lits, ce qui atteste, selon ses propos, que le nombre des structures touristiques contribue au renforcement et à la diversification du parc disponible pour la future saison estivale de 2024. Vu la complexité de ce volet qu’est le transport maritime, le Gouvernement a aussi abordé ce volet dans sa dernière réunion. Un projet de décret exécutif relatif aux facilitations de transport aérien et aux facilitations aéroportuaires, visant à améliorer le fonctionnement des aéroports afin d’assurer des services de meilleure qualité aux voyageurs, a été à la table des négociations entre le premier ministre et son staff gouvernemental lors de la dernière réunion du Gouvernement. En effet, le Premier ministre a présidé une réunion du Gouvernement avec à l’ordre du jour plusieurs dossiers lourds qui meublent l’actualité économico-financière qui rentre dans le cadre de l’investissement pour se mettre au diapason avec le Développement et le contexte mondial, entre autres celui du transport maritime, l’environnement, l’enseignement supérieur et enfin le commerce et l’investissement. Toutefois, Nadir Larbaoui a présidé, mercredi dernier, cette réunion du Gouvernement et qui a été consacrée exclusivement à l’examen de l’avant-projet de loi fixant les règles relatives à la concurrence. Celle-ci s’inscrit, selon le communiqué du premier ministre, dans le cadre de la mise en œuvre des directives du Président de la République relatives à la lutte contre la spéculation, à la prévention des situations de monopole et à la promotion de la gouvernance économique. Le Gouvernement a également examiné un avant-projet de loi modifiant et complétant la loi relative à la gestion, au contrôle et à l’élimination des déchets. Dans le cadre du parachèvement du cadre juridique relatif au renforcement des liens entre l’université et le monde économique, notamment en ce qui concerne le développement de nouveaux mécanismes d’accompagnement des diplômés universitaires hautement qualifiés, le Gouvernement a examiné un projet de décret exécutif fixant les conditions et les modalités de réalisation de la thèse de doctorat en milieu professionnel, qui vise à mettre en place un cadre réglementaire permettant la création d’une relation complémentaire entre les organismes en charge de la recherche scientifique et les entreprises économiques. Concernant les exposés sectoriels relatifs à l’exécution des instructions du premier magistrat du pays relatives à l’accélération de la cadence de numérisation par tous les secteurs, le Gouvernement a entendu une communication sur la numérisation du secteur de la Poste et de Télécommunication portant notamment sur les progrès réalisés en matière de renforcement des infrastructures TIC, de développement du paiement électronique et de la généralisation de la certification et de la signature électronique. Le Gouvernement a, notamment, examiné le cadre réglementaire relatif à la préqualification des bureaux spécialisés et des bureaux d’expertise intervenant dans le domaine des hydrocarbures.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

2ème session CTO Forum Algeria. L’information et la Technologie, les enjeux cruciaux de l’heure

Il s’agira lors de cette ...

Journée nationale de l’étudiant. Tebboune à la nouvelle ville de Sidi Abdallah

Désormais, le pôle technologique de ...

Clôture des travaux de la session ordinaire de l’UA. Adoption du cadre politique des Start UP

En attendant l’organisation par l’Algérie ...

Chiffres d’affaires de la société LG. 21.090 milliards de KRW pour début 2024

Malgré des conditions macroéconomiques difficiles ...

Conférence internationale «Panorama pharmaceutique sur les nouveaux caps». Comment instaurer la souveraineté pharmaceutique en Algérie?

Fidèle aux principes de jumelage ...