Accueil » Point de Vue » Le top de la formation dans l’Institution militaire

Le top de la formation dans l’Institution militaire

Depuis l’adoption de l’option visant à mettre sur pied une authentique armée professionnelle, les efforts du haut commandement de l’ANP n’épargnent pas le moindre procédé afin de rendre ce rêve une réalité vécue. Former un soldat ou un officier, à tous les niveaux, qui sera capable de défendre sa patrie en cas d’un impératif besoin, n’est pas chose aisée. Dans chaque pays jaloux pour son indépendance et sa dignité, l’armée y constituerait le fer de lance. C’est le garant de la souveraineté. Les Algériens savent plus que n’importe qui, la valeur de l’indépendance et de la liberté. Celui qui a avalé à contre cœur l’amertume de la domination de l’étranger, devrait connaître plus que n’importe qui, la vraie valeur de liberté et de l’indépendance. Donc, bien former un soldat ou un officier ou cadre militaire, c’est justement dans un but ultime de renforcer la puissance de cette armée. Acquérir ou construire le matériel militaire est également important, mais il vient en seconde position après la formation militaire, morale, nationaliste et dogmatique de l’individu qui va manipuler ce matériel ou cet armement. C’est l’homme qui fait le matériel et non le contraire. Voilà, dès les premiers jours de l’indépendance et la fondation de l’ANP héritière de l’ALN, on a commencé à entreprendre la formation des soldats et des officiers, par la création de toutes sortes d’écoles et institutions militaires, sans parler, notamment, des officiers qui vont suivre des formations de haut niveau chez des pays frères et des pays amis. Actuellement, l’ANP dispose d’une panoplie d’écoles, des centres d’instruction et d’instituts militaires, couvrant tous les besoins, dans toutes les spécialités et à l’avantage de tous les corps. Selon un classement récent établi en 2024 par la Global Fire Power, l’Algérie tient honorablement, la 26ème place parmi les puissances militaires du monde, sur 145 pays du monde. C’est-à-dire, qu’elle fait partie des 50 armées les plus puissantes du monde et c’est déjà pas mal et assez pour provoquer un malaise chez les envieux. En plus, de sa force démographique, avoisinant les 45 millions d’habitants et sa superficie continentale (10ème rang), l’Algérie est appelée à jouer un rôle déterminant, sur l’échiquier régional et même sur le plan mondial… Ils ont essayé de mettre l’Algérie à genoux pendant une longue décennie noire. Heureusement pour nous, malheureusement pour eux, ce plan diabolique n’a pas été concluant, en dépit des grosses pertes subies. Enfin, l’Algérie et grâce à son armée est toujours debout.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La sécurité sanitaire 2025-2030

La sécurité sanitaire pourrait avoir ...

Le dessalement: une option stratégique

Face à l’indisponibilité de l’eau, ...

2027, serait-elle, l’année de l’émergence?

C’est une thèse qui n’est ...

Les vents des présidentiels

A cinq mois des élections ...

L’Etat des investissements en Algérie

Avant de penser à donner ...