Accueil » Point de Vue » Optimisme pour la nouvelle Algérie

Optimisme pour la nouvelle Algérie

Devrait-on rester optimiste quant à la situation qui prévaut en Algérie ? Et, ce en dépit de tout ce que nous constatons comme tares et insuffisances sur différents plans. Quelle que soit la situation pour un algérien engagé croyant sincèrement en son pays et à son avenir, il ne faudrait guère laisser infiltrer dans son esprit un grain de désespoir pour un avenir meilleur. Les marchands de déception qui voient tout en noir s’efforcent de brouiller l’esprit des gens, notamment des jeunes par un discours pessimiste brossant un tableau noir pour une Algérie sans lendemain …Ce discours néfaste serait pour beaucoup dans l’amplification du phénomène de la migration clandestine. Quand il n’y a pas d’avenir dans le pays, selon les dires de ces marchands de rêves pessimistes, l’unique solution se trouverait dans l’aventure qui mettrait la vie des jeunes sur la voie de toute sortes de dangers inéluctables. Tous ceux qui n’ont cessé depuis l’indépendance d’augurer la mort, c’est-à-dire la faillite inévitable de l’Algérie sont tous morts et l’Algérie est toujours debout. A l’instar d’un majestueux chêne, elle se balance avec les vents et les pluies torrentielles, jusqu’à ce qu’elle donne l’impression de tomber. Dès que la tempête passe, elle reprend sa position magistrale comme si de rien n’était. L’épreuve qui ne vous tue pas vous rend plus fort et plus solide qu’avant. Toutes les épreuves vécues par les Algériens, depuis des décennies, ont de plus en plus rendu ce peuple plus aguerris, politiquement, plus mature. Le mouvement populaire du hirak de 2019, a donné la preuve par son pacifisme et son aspect civilisé, quand il a résolu de repousser toute forme de violence dans sa lutte contre un régime en chute libre et dans ses revendications pour une Algérie nouvelle. Déjà, le fait que l’on n’a pas réussi à entraîner les Algériens dans le gouffre de la violence, c’est déjà un bon pas pour un avenir meilleur… ne pas écouter ceux qui vous démoralisent avec un discours décevant… l’Algérie a un peu plus de 60 ans depuis qu’elle a réussi à se tailler une entité politique. 60 ans n’est qu’un infinitésimal pan dans la vie d’un Etat. D’ailleurs, il y a des gens qui sont plus vieux que l’Etat algérien. Toutefois, nous ne pouvons pas nous taire devant les insuffisances qui se constatent un peu partout. Constater les lacunes, ce n’est pas pour en faire un objet de propagande subversive. Ça serait juste pour attirer l’attention de ceux qui sont aux commandes du bateau, en vue d’en procurer les remèdes adéquats.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’Aïd éclipse tous les autres sujets

C’est surtout.. Les prix du ...

BAC : Les épreuves de l’angoisse

C’est le passage obligé vers ...

Le train Algérie-Tunisie sifflera de nouveau

Il y aurait quelque part, ...

Les barons de la drogue dans le collimateur

Depuis sa position géographique exemplaire ...

Des maquignons impitoyables!

A moins de deux semaines ...