Accueil » RÉGIONS » Tlemcen. L’APC croule et la sourde oreille continue…

Tlemcen. L’APC croule et la sourde oreille continue…

Soumise au diktat d’un responsable communal hors du commun dès son arrivée à la tête de cette collectivité locale la commune, chef-lieu de wilaya par excellence, n’arrive pas à émerger des eaux troubles en dépit d’une gouvernance floue pleine d’embûches aux pas pesants, d’ailleurs la gestion sombre demeurée contestée par les cadres compétents qui n’ont cessé de dénoncer les abus par le biais d’une correspondance adressée aux responsables hiérarchiques, à l’effet de mettre au clair certains agissements dans la perspective d’instaurer la rigueur et la continuité en matière développement local profitable à une ville métropolitaine. Malheureusement, l’esprit ingénieux de ces derniers n’a pu faire la différence créant un climat de psychose à l’origine des défaillances, œuvre du fameux P/APC, qui continue à faire la pluie et le beau temps donnant lors de ses sorties, en compagnie du nouveau wali M.Bechlaoui Youssef, donnant l’impression favorable marquée par ses présences opérées sur le terrain, notamment en matière de préservation du cadre environnemental en ce qui concerne la propreté et l’entretien, au moment où nos cités croulent sous les ordures, pourtant d’importants moyens matériels et financiers ont été mis au profit de cette collectivité, mis à part les grandes artères et boulevards quotidiennement empruntés par le chef de l’exécutif de la wilaya qui font l’objet d’un entretien permanent alors que d’autres cités sont livrées à elles-mêmes offrant un visage hideux aux riverains, cependant la question qui préoccupe nos élus, c’est les dépassements du maire caractérisés par son comportement irresponsable et abusif à l’égard du personnel communal à l’origine de plusieurs affaires judiciaires, dont la clé est mise sous le paillasson pourtant l’ex wali muté actuellement à la wilaya de Saida M.Mermouri Amoumen, avait confirmé lors d’une brève entrevue de tous les dossiers juteux traduits devant la justice mais sans suite.
Actuellement la procédure perdure et rien de nouveau à ce jour ainsi cette situation a rendu le climat d’affaires favorables à certains clans plongeant la commune au fond du gouffre, ce qui explique les négligences en matière d’aides sociales octroyées à chaque événement au profit des travailleurs communaux par les œuvres sociales, une situation confirmée par ces derniers qui n’ont perçu aucune aide financière depuis l’installation de ce maire, au moment où ces derniers demandent des comptes des 2% réservés aux œuvres sociales à l’effet de lever le voile sur l’une des affaires scabreuses, et là, on s’interroge pourquoi cette sourde oreille des services concernés, par ailleurs cette situation a pénalisé l’ensemble du personnel communal habitué auparavant à des achats par facilité de paiement auprès des fournisseurs qui n’ont pas été payés par les œuvres sociales y compris les éleveurs de bétails en matière d’acquisition du mouton de l’aïd.
Ainsi plongée au fond du précipice, la mairie lance un appel de secours aux autorités locales pour sortir sa tête de l’eau en évitant le naufrage sans crépuscule. Notons en conclusion, que le développement local ne s’attribue qu’à ses pairs privant les jeunes entreprises de l’ANSEJ du droit de 20% des codes des marchés. Devant cet état de fait, l’ouverture d’une enquête s’impose afin d’arrêter cette hémorragie.

À propos S.T.Smain

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Tlemcen. La Chambre agricole au service de l’agriculteur

Dans le cadre du programme ...

Tlemcen. Le marché de proximité du CAREX ouvert au public

Devant la hausse vertigineuse de ...

Tlemcen. Plusieurs projets inspectés à Fellaoucene

Accordant une attention particulière à ...

Direction de la Santé de Tlemcen. Le nouveau Directeur installé dans ses fonctions

Le nouveau Directeur de la ...

Monoxyde de carbone. Campagne de prévention et de sensibilisation à Tlemcen

Initiée par le ministère de ...