Accueil » ORAN » Stationnement à l’intérieur des hôpitaux. Le personnel soignant et administratif privés de leur espace

Stationnement à l’intérieur des hôpitaux. Le personnel soignant et administratif privés de leur espace

Un accès rapide et facile pour les voitures et véhicules d’urgence à tout moment et dans tous les cas, est une prémisse fondamentale, pour tout établissement de santé. Les hôpitaux sont confrontés à des problèmes d’organisation en matière de stationnement. L’enjeu essentiel pour les établissements de santé est d’accéder aux établissements puisque plus de 50% des personnes (professionnels, patients et visiteurs) arrivent en voiture particulière. Le centre hospitalier universitaire d’Oran  »CHUO » est devenu, avec le temps, un parking pour les commerçants de la Ville Nouvelle, Plateau St Michel, et des employés des administrations situés dans le périmètre de la structure sanitaire, Le nombre de véhicules qui accèdent quotidiennement à l’hôpital Benzerdjeb dépasse l’entendement. Cette situation affecte en particulier le personnel de l’hôpital, qui trouve d’énormes difficultés pour trouver une place pour stationner. Les chances pour que les employés du CHUO trouvent des places de stationnement dans les allées et ruelles de l’hôpital s’amoindrissent face au flux quotidien des voitures qui occupent le moindre espace, ainsi qu’aux difficultés rencontrées par les ambulances pour accéder aux différents services d’urgence et pavillons, et ce, même lorsqu’elles allument leurs gyrophares, en raison des différents véhicules qui bloquent les accès menant vers ces services vitaux. Des automobilistes peu soucieux des difficultés et des désagréments qu’ils peuvent créer aux malades et au personnel de l’hôpital, accaparent les places de stationnement, ils privent les malades, notamment ceux qui viennent, de stationner leurs véhicules. Les services de l’administration médicale sont désormais réduits en annexes de parking avec des véhicules qui atteignent un seuil manifestement insupportable, d’où la nécessité de revoir l’organisation de la circulation et stationnement au niveau de l’hôpital d’Oran. La problématique des flux d’automobiles est particulièrement importante pour un centre hospitalier qui doit gérer une grande diversité du public.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Quartiers résidentiels, zones marchandes, sites balnéaires… Une situation environnementale alarmante

Les rues des quartiers résidentiels, ...

Ecole docteur Saâdane (Delmonte). Des écoliers en danger

A Oran de nombreuses écoles ...

Restaurants, fast-foods, pizzerias… L’absence des règles d’hygiène est inquiétante!

Les restaurants, fast-foods et pizzerias ...

Environnement. La nécessaire lutte contre l’incivisme

Le constat est là, les ...

Prostitution. «Un autre fléau à combattre»

La prostitution est un sujet ...