Accueil » ACTUALITE » Clôture des travaux de la session ordinaire de l’UA. Adoption du cadre politique des Start UP

Clôture des travaux de la session ordinaire de l’UA. Adoption du cadre politique des Start UP

En attendant l’organisation par l’Algérie de la 4eme édition de la Foire commerciale intra africaine (IATF) en septembre 2025, le Comité s’est félicité « des propositions de la délégation algérienne visant à renforcer l’intégration économique entre les pays africains et à soutenir le développement durable » avant la clôture officiel des travaux de cette session ordinaire du comité technique spécialisé de l’Union africaine. Les pays africains sont interpellés à l’intégration économique. En effet, les travaux de la 4e session ordinaire du Comité technique spécialisé de l’Union Africaine (UA) pour le commerce, le tourisme, l’industrie et les ressources minérales, clôturés avant-hier vendredi à Malabo (Guinée équatoriale), ont été sanctionnés par l’adoption des propositions de l’Algérie visant à renforcer l’intégration économique entre les pays africains et à soutenir le développement durable, indique un communiqué du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations. Après l’adoption du cadre politique relatif aux startups, la Commission de l’UA a été appelée à élaborer la stratégie africaine sur les start-ups et à soutenir les incubateurs d’innovation, et ce conformément à la Déclaration de la Conférence ministérielle africaine des start-ups, organisée en Algérie en décembre 2022, en vertu de la décision 1205 du Conseil exécutif de l’UA », a précisé la même source. A la fin des travaux, le Comité a souligné « l’importance des startups comme principal moteur de la croissance économique, saluant les efforts de l’Algérie dans ce domaine ». Les pays africains présents à cette session étaient unanimes quant au rôle que joue l’Algérie comme pivot ou plutôt carrefour des échanges commerciaux entre les pays africains et sa participation « activement » aux travaux de cette session, renforcée par une délégation de responsables triés sur le volet, présidée par la Cheffe de cabinet du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, Mme Souhila Abellache, traduit la ferme volonté de renforcer ces échanges et partenariats entre les pays UA. Il a été question d’une série de propositions innovantes visant à renforcer l’environnement pionnier et à soutenir le développement des start-ups en Afrique qui a été présentée ». Ces propositions ont « été accueillies favorablement par les ministres participants qui ont exprimé leur grand intérêt en vue d’adopter ces initiatives, au vu de leur rôle central dans la réalisation d’un développement économique durable ». Le Comité ministériel s’est également félicité de l’organisation par l’Algérie de la 4e édition de la Foire commerciale intra africaine (IATF) en septembre 2025, qui verra de nombreuses activités économiques et culturelles continentales, ajoute le communiqué. Les travaux de 4e session ordinaire du Comité technique spécialisé de l’Union Africaine (UA) pour le commerce, le tourisme, l’industrie et les ressources minérales se sont déroulés du 13 au 17 mai, sous le thème « Renforcer la compétitivité commerciale de l’Afrique à travers le développement des ressources touristiques, industrielles et minières ».

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Madar Holding honore l’acteur Algérien Sid Ahmed Agoumi

Le premier trophée « Afaneen El ...

Elections présidentielles anticipées de septembre 2024. Le compte à rebours…

A quelques mois de la ...

Naissance de l’Union algérienne économique et investissement. 2027, année charnière

A quelques encablures de la ...

Une délégation d’hommes d’affaires turcs en Algérie. Les Turcs raflent la mise?

Une délégation d’hommes d’affaires turcs, ...

Clôture du Salon international de la Santé et du Tourisme Médical. Une aubaine pour les professionnels et les citoyens

Ce Salon, destiné exclusivement à ...