Accueil » ORAN » Aires de stationnement. Le manque de parking à l’origine des embouteillages

Aires de stationnement. Le manque de parking à l’origine des embouteillages

Le phénomène des stationne-ments anarchiques reprend de plus belle dans tous les coins et ce, en dépit des efforts colossaux déployés par les services de la voie publique de la SW d’Oran, au niveau de toute la wilaya lesquels ne ménagent aucun effort pour mettre fin à cet état de fait. On a constaté que certains individus exploitent des espaces inoccupés qui sont transformés en lieux de stationnement de voitures. Souvent, il faut faire deux ou trois fois le tour de la ville pour dénicher une place. La ville d’Oran, grand carrefour où affluent quotidiennement des milliers de voitures, ne dispose pas assez de parkings pour voitures. En effet, la problématique du stationnement en ville est-elle qu’il faut se lever tôt pour pouvoir trouver une place, tant la majorité des administrations, cliniques, commerces, etc… sont concentrées au centre-ville ; il y a eu certes le transfert de certaines administrations telles les Directions des transports et du commerce entre autres, à la périphérique Est de la ville mais il reste encore beaucoup à faire pour faciliter la circulation et le stationnement. Depuis des années, circuler en voiture à Oran rime avec embouteillage et stress, pour les automobilistes oranais. Le volume d’encombrement des routes, non arrangé par le stationnement anarchique des voitures, atteint le sommet. Dans la deuxième ville du pays, hormis quelques parkings se trouvant au rez-de-chaussée et aux sous-sols des immeubles, au niveau du front de mer, de la rue Khemisti ou du boulevard de la Soumam, les espaces de stationnement n’existent presque pas au centre de la ville et ses environs.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Nids-de-poule, affaissements, fosses… La voirie de tous les dangers

Le réseau routier d’une ville ...

Quartier de Choupot. Les rues Soufi Zoubida et Smain Med sombrent dans le désordre

A Hai Abdelmoumene (Ex-Choupôt), la ...

Drogue et psychotrope. Prévenir la consommation chez les jeunes

Le phénomène de la consommation ...

Clôture de l’année scolaire et fête de l’enfance «La crèche est un moyen pour les enfants de s’ouvrir au monde»

La clôture de l’année scolaire ...

Vol de biens immobiliers. Le phénomène perdure

Des bandes spécialisées et versées ...