Accueil » MONDE » Développement de nouveaux missiles. La Corée du Nord teste un «moteur à combustible solide de forte poussée»

Développement de nouveaux missiles. La Corée du Nord teste un «moteur à combustible solide de forte poussée»

La Corée du Nord a testé avec succès un «moteur à combustible solide de forte poussée» avec l’objectif de développer une nouvelle arme, a annoncé vendredi l’agence étatique KCNA. Supervisé par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, cet essai a «fourni une garantie scientifique et technologique quant au développement d’un nouveau type d’arme stratégique», a rapporté KCNA. Des images de ce test concluant, mené à la base de lancement de satellites de Sohae à Tongchang-ri (nord-ouest), ont montré le leader de la Corée du Nord en train d’observer le tir statique du moteur, qui crachait de vives flammes jaunes. En dépit des sanctions internationales, Pyongyang continue de renforcer son arsenal militaire, avec notamment des missiles balistiques intercontinentaux (ICBM). Tous sont pour l’instant à ergols liquides et Kim Jong-un avait fait l’an dernier des moteurs à combustible solide une priorité stratégique afin d’évoluer vers des projectiles plus avancés. Les missiles à ergols liquides sont en effet plus difficiles à utiliser et nécessitent davantage de temps de préparation, selon des analystes. Plus lents, ils sont également plus facilement repérés et détruits par l’ennemi. Au contraire, les projectiles à combustible solide sont «plus mobiles, rapides à lancer et à dissimuler ainsi qu’à utiliser lors d’un conflit», affirme Leif-Eric Easley, professeur à l’université Ehwa de Séoul. Selon lui, le déploiement de cette nouvelle technologie rendrait l’arsenal nucléaire nord-coréen «plus dangereux». L’essai du moteur n’est qu’une étape et il reste compliqué de savoir où en est le pays dans le développement de ce type de missile, relèvent des spécialistes. Il est en effet «difficile d’évaluer la puissance de poussée atteinte» lors de ce test, a dit à l’AFP le chercheur à l’Institut international des études stratégiques (IISS), Joseph Dempsey. Cette année, Kim Jong-un a décrété que la nucléarisation de la Corée du Nord était «irréversible» et exprimé sa volonté de posséder l’arsenal nucléaire le plus puissant du monde. Les missiles balistiques intercontinentaux à combustible solide, lancés depuis la terre ou la mer, en feraient ainsi partie.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

D’ici à 2030. 600 millions de personnes resteront appauvries

Quelque 600 millions de personnes ...

Le Carrefour de Mostaganem

Après une longue apathie. Le ...

Selon l’UNRWA. 1,7 million de Palestiniens contraints de fuir leurs foyers

Plus de 1,7 million de ...

Le Carrefour de Mostaganem

72 projets lancés inspectés régulièrement. ...

Sûreté de Mascara. Maintenir le plan de sécurité pour le mois de Ramadhan

Toujours, à l’occasion du mois ...