Accueil » RÉGIONS » Le Carrefour de Mostaganem

Le Carrefour de Mostaganem

«Mostaganem-Hassi Mefsoukh». Reprise du projet de la ligne ferroviaire

Par Y. Zahachi

Une relance réfléchie et audacieuse du chef de l’exécutif de la wilaya de Mostaganem intervient après des années de suspension sur un projet qui a calé entre 2014 et 2016. Le projet en question, celui de création d’une ligne ferroviaire reliant Mostaganem à la localité de Hassi Mefsoukh (Oran), longue de 55 kilomètres, a connu une importante relance cette année. Suite à une rencontre initiée en janvier 2024, par le wali de Mostaganem, M. Ahmed Boudouh, les acteurs clés du projet, notamment les représentants de l’Agence nationale d’études et de suivi des investissements ferroviaires (ANESRIF) et de la Société nationale des chemins de fer (SNCF), se sont mobilisés pour conjuguer leurs efforts relançant cette initiative d’envergure. Pour concrétiser le projet, un coup de starter a été donné pour la mise en place des infrastructures de base et lever des contraintes juridiques. Ainsi, deux bases de vie ont été créées le 28 février 2024 dans les communes d’Ain Nouissy et de Fornaka. Ces installations visent à assurer une gestion efficace et coordonnée des travaux de réalisation de la ligne ferroviaire. Parallèlement, conscientes des contraintes juridiques liées aux terrains traversés par le tracé de la ligne, les autorités de la wilaya ont pris des mesures concrètes pour les lever. En ce sens, le wali a instruit son directeur de la réglementation et des affaires générales (DRAG) de prendre en charge le traitement de ce dossier. L’objectif est d’entamer les démarches nécessaires pour l’acquisition des terrains concernés, dans le strict respect des lois et règlements en vigueur. Considérée comme porteuse d’enjeux socio-économiques majeurs, la réalisation de cette ligne ferroviaire est d’une grande importance pour les wilayas de Mostaganem et d’Oran. Elle contribuera à désenclaver la région, à faciliter le transport des personnes et des marchandises, et à stimuler le développement économique local. Les autorités locales sont déterminées à mener à bien ce projet dans les délais impartis. À travers l’engagement fort des différentes parties prenantes et les efforts déployés pour lever les obstacles rencontrés, augurent d’une issue favorable pour cette initiative structurante pour la région. A ce stade, le projet de ligne ferroviaire «Mostaganem-Hassi Mefsoukh» est en bonne voie de relance puisque les bases de vie ont été créées, les contraintes juridiques sont en cours de résolution, et les acteurs du projet sont mobilisés pour une réalisation dans les délais impartis. Dans cette affaire, la future ligne ferroviaire aura certainement un impact socio-économique, indéniablement positif, pour les deux wilayas concernées.

                                              **************************************

Journée internationale de la liberté de la presse. Les journalistes dignement honorés par le wali

Par Charef Kassous

A l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse, Mr Ahmed Boudouh, wali de Mostaganem, a organisé ce jeudi 02 mai 2024, une réception en l’honneur des journalistes et des correspondants de la presse locale au niveau de la maison d’hôtes de la wilaya. En présence du Président de l’APW, du secrétaire général de la wilaya, du DAL, du chef de Daïra et du PAPC de Mostaganem et d’une quarantaine de représentants des médias locaux structurés en association, le cérémonial a été marqué par un accueil très convivial à la hauteur de l’évènement. Dans son allocution ouvrant la célébration du 03 mai, le wali exprime sa réjouissance devant la famille de la presse invoquant son appartenance à cette famille de par sa qualité de docteur en sciences de l’information et de la communication. A l’occasion, le chef de l’exécutif exprime son souhait afin de la passerelle du partenariat entre la presse et l’autorité de la wilaya pour un partenariat valorisant l’ambitieuse feuille de route du développement local. Selon lui, il est impératif que la grandiose œuvre de l’Algérie nouvelle soit une responsabilité commune à tous pour réussir les perspectives du changement préconisé par le Président de la République Mr Abdelmadjid Tebboune. Mr Ahmed Boudouh, par des mots significatifs, met en avant l’esprit de la communion et le travail de la presse comme fidèle partenaire. Pour asseoir une réelle collaboration, le wali tend la main à l’Association de la Presse de la Wilaya dans l’optique d’insuffler la promotion de l’information conformément aux attentes des habitants de la wilaya. Enfin, le wali a manifesté, d’une manière redondante, sa satisfaction de la symbiose instaurée qui, bien entendu, converge vers des objectifs communs qui sont ceux d’avancer ensemble pour améliorer l’action publique d’une part et le cadre de vie des citoyens d’autre part. A son tour, dans son intervention, Mr CH. Kassous, président de l’APM a mis le doigt sur l’importance du partenariat bien établi à Mostaganem qui a toujours servi de passerelle constructive pour un développement local réussi. Le Président ajoutera que les journalistes de la presse écrite, radiophonique, audiovisuelle et électronique, œuvrent consciencieusement à éclairer l’opinion publique. D’un autre côté, il rebondit sur la nécessité d’instaurer des rapports de partenariat fructueux entre l’administration et la presse, des rapports, qui déjà échafaudés grâce à une cellule de communication omniprésente. Le président se réjouit de la main tendue du wali et de cet hommage dignement rendu à la famille de la presse de Mostaganem dans une ambiance sympathiquement accueillante. Cette célébration du 03 mai aurait marqué les esprits par les échanges féconds et un débat franc pour un partenariat constructif et pérenne insufflant l’action publique pour un développement réussi au profit des citoyens de la wilaya. La famille de la presse a remercié les autorités de la wilaya pour ce vibrant hommage rendu à la presse de Mostaganem à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse.

 

                                              **************************************

Formation professionnelle. Des maîtres pour conforter l’apprentissage

Par Lotfi Abdelmadjid

L’Etat Algérien œuvre à la promotion de l’apprentissage et adopte toutes les mesures afin d’accroître les capacités nationales de la formation professionnelle garantissant ainsi une main d’œuvre qualifiée utile au marché du travail. Développer la formation par l’apprentissage devient un impératif servant à répondre aux besoins en qualification exprimés par les employeurs. Pour une prise en charge cohérente des apprentis au niveau des entreprises, il est nécessaire que ces derniers soient encadrés par des maîtres d’apprentissage formés par le secteur de la formation professionnelle. Cette stratégie a déjà un ancrage juridique dans les textes de lois tels que le décret exécutif du 13 juin 2018 paru dans le journal officiel n°35. A cet égard, la direction de l’Enseignement et de la Formation Professionnelle empreinte le pas pour assurer la formation d’une vingtaine de maîtres d’apprentissage au profit du Groupe Industriel Sidi Bendehiba de Mesra (Mostaganem). Grâce à la convention de partenariat qui lie la DEFP à l’entreprise GISB depuis plus d’une décennie, visant à adapter les offres de formation par apprentissage aux innovations technologiques et aux nouveaux métiers dans l’industrie l’année précédant, celle-ci, l’Institut National Supérieur de la Formation Professionnelle « Afif Bensaber » de Mostaganem, a formé 11 maîtres d’apprentissage. Ce lundi 29 Avril 2024 et afin de consolider cette opération de formation, les cadres de l’INSFP, en l’occurrence Mr Mohamed Boutaleb, accompagnés de la représentante du DEFP de la wilaya de Mostaganem, ont lancé la deuxième session de formation de 15 autres maîtres d’apprentissage pour les filiales du Groupe soit GISB ELECTRIC, GISB ENERGY et MAGREB LAMPES. Il faut souligner que l’encadrement des apprentis dans le milieu industriel devient un vecteur qui assure la qualité de l’apprentissage et la bonne qualification durant tout le cursus au sein de l’entreprise. Cette mesure d’accompagnement de l’apprenti permet aux comités de suivi de l’apprentissage de pouvoir évaluer les compétences acquises par l’apprenant surtout dans les métiers de la maintenance, de la production, de l’instrumentation et autres. Il reste évident que la prise en charge des apprentis lors de leur passage dans les entreprises est une mesure louable qui affermit les accords de partenariat. Faut-il rappeler que de telles mesures sont très propices pour accroître les métiers dans le secteur industriel. Aussi, il est avantageux pour ceux qui se formeront en qualité de maîtres d’apprentissage, renforceront leurs carrières et seront rétribués par l’entreprise. Enfin, le partenariat institué par l’autorité de wilaya entre le secteur de la formation professionnelle à Mostaganem et le milieu socioéconomique se conforte par des actions concrètes au bénéfice du marché du travail.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Carrefour de Mostaganem

Lors d’une conférence de presse. ...

Le Carrefour de Mostaganem

Education. Les préparatifs des examens ...

Le Carrefour de Mostaganem

Université. Les prolifiques apports au ...

Palestine. La Colombie confirme qu’elle va ouvrir une ambassade à Ramallah

La Colombie va ouvrir une ...

L’Europe appelle Israël à ne pas “menacer” les juges de la CPI

Le chef de la diplomatie ...