Accueil » ACTUALITE » 04 nouveaux cas de variants du coronavirus détectés au niveau de la wilaya d’Oran. Le personnel de la santé exacerbé

04 nouveaux cas de variants du coronavirus détectés au niveau de la wilaya d’Oran. Le personnel de la santé exacerbé

Les premiers jours du mois sacré de Ramadhan semblent faire oublier aux Oranais que la situation sanitaire n’est pas encore réglée. C’est d’ailleurs ce que nous avons constaté un peu partout à Oran, que ce soit au niveau des marchés ou dans les différents magasins. Sauf que la nouvelle donne ne peut être négligée avec l’entrée en lice de plusieurs variants, britanniques et nigérians. En effet, le nombre des personnes atteintes par la nouvelle variante du Coronavirus est passé à quatre individus, ce qui oblige les décideurs à prendre les mesures adéquates pour convaincre la population à reprendre les bonnes habitudes. Pourtant, il y a des lueurs d’espoir que le Ramadhan de 2021 puisse sembler plus normal que celui de l’année dernière, où la période la plus sacrée de l’islam a coïncidé avec le début de la pandémie de coronavirus. Les mosquées ont, depuis, rouvert et les limites de mouvement ont été assouplies, à mesure que la vaccination se poursuit dans les pays. En fait, le Ramadhan est marqué par des prières plus longues, à l’image des Tarawih et des soirées familiales où des dizaines de personnes se côtoient. Cela sans évoquer les rassemblements dans les cafétérias et les magasins de vêtements. Or, ce qui est constaté, c’est l’abandon total des mesures de prévention. La distanciation et le port de masque ne sont plus une obligation pour se défendre contre toute éventualité de contamination. Même les heures de confinement ne sont pas respectées. A 23h les magasins sont toujours ouverts et l’activité des citoyens ne fléchie pas à l’heure décidée pour rentrer chez soi. Et pourtant, le ministère de la Santé a averti que le non-respect de ces mesures pourrait entraîner une recrudescence des cas signalés de Covid 19 au sein de la population, mais la population semble tourner le dos à toutes les mesures de prévention et se comporte comme si de rien n’était. Pour leur part, les spécialistes de la santé ne mâchent pas leurs mots et avertissent la population contre tout fléchissement car les conséquences seront désastreuses. Le ministère de la Santé, a déjà annoncé mardi que le pays a détecté des dizaines de cas confirmés d’infection par le variant du nouveau coronavirus. Enfin, il est utile de rappeler que les décideurs tentent tant bien que mal de vacciner un grand nombre de la population afin de réaliser l’immunité.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

AADL Ahmed Zabana. La cité perd son calme à cause des rixes

Les rixes entre bandes rivales, ...

La coupe du monde du Qatar booste les ventes des téléviseurs. Les années d’or reviennent pour les vendeurs à El Hassi

La Coupe du monde de ...

Es-Sénia ou Ain Beida pour pratiquer du sport. Manque d’infrastructures sportives à la cité AADL «Ahmed Zabana»

Le pôle urbain «Ahmed Zabana», ...

Son prix n’est toujours pas stable. La pomme de terre s’envole de nouveau

Au cours des derniers mois, ...

Cité AADL «Ahmed Zabana». A quand un marché couvert?

Après avoir chassé les vendeurs ...