Accueil » ORAN » Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Avec l’arrivée de chaque Ramadhan, la crise du lait en sachet revient avec insistance pour faire parler d’elle comme étant un affront qui marque la mauvaise gestion de ce dossier dont l’apparition remonte à quelques années. En fait, il y avait un bon moment que les Oranais n’avaient pas connu les affres de la quête du fameux sachet en lait subventionné, sauf qu’au premier jour du Ramadhan, les citoyens se sont vu ballotter entre une épicerie et une autre et vont là où le lait est disponible. Malheureusement, pour certains qui ne peuvent pas supporter l’attente et les chaînes, le seul salut est d’acheter une boite de lait plus chère. A vrai dire, les assurances et les préparatifs entrepris par les autorités compétentes ayant garanti la disponibilité de ce produit, tant utilisé durant le mois sacré de Ramadhan, n’ont pas permis d’assainir une situation qui refait surface durant ce mois sacré. En fait, des scènes que nous devrions plus revoir, démontrent amplement mieux que les efforts consentis, visant à réguler la distribution de ce précieux produit, n’ont pas été couronnés avec le succès attendu. Inéluctablement, les raisons derrière une telle situation sont, bel et bien, connues et se réfèrent à deux facteurs dont l’un n’est autre que la mauvaise gestion alors que le rush inexpliqué des citoyens aboutit au deuxième facteur. A vrai dire, la responsabilité des citoyens est aussi engagée car un comportement responsable permet d’éradiquer de manière définitive un problème qui a assez duré.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Alors que le marché communal demeure inoccupé. Les vendeurs à la charrette préfèrent les rues

En dépit de l’ouverture du ...

Il emboite le pas au poisson frais. Le surgelé également hors de portée!

Le poisson ne se pose ...

Enième coupure d’eau au Pôle urbain Ahmed Zabana. Les colporteurs ambulants jubilent

L’eau ne coule plus dans ...

Premier jour du Ramadhan à l’AADL Ahmed Zabana. Les commerçants en profitent, les citoyens en déclin

Alors que la population oranaise ...

Hausse des prix des fruits et légumes à cause des fortes pluies. La banane est importée, pourquoi est-elle impactée?

Ces derniers jours, des averses ...