Accueil » ACTUALITE » Recouvrements douaniers en 2022. Près de 1150 milliards de DA de taxes et droits

Recouvrements douaniers en 2022. Près de 1150 milliards de DA de taxes et droits

Une année 2022 riche et fructueuse pour les Douanes algériennes. Un pas de géant franchi sur la scène internationale. Des résultats importants et fort significatifs ont été enregistrés tant sur le plan interne que sur le plan externe. D’abord sur le plan interne, la Direction générale des Douanes dresse son bilan de l’année 2022. Les recouvrements douaniers s’élèvent à près de 1150 Milliards de da entre taxes et droits. Le rôle de la politique douanière notamment dans le commerce extérieur s’est avéré décisif ces dernières années afin de préserver les acquis de l’économie nationale et la mettre à l’abri des dépassements et des aléas économiques mondiaux conjoncturels. Ce rôle a été renforcé avec les différents leviers et instruments, entre autres, législatifs tels les révisions du code des douanes et la modernisation des procédures de contrôle et des recouvrements afin protéger l’économie nationale. Ce rôle ne peut aspirer à ses objectifs sans la coordination des services de sécurité. Dans ce contexte, le directeur général, M. Khaldi, a relevé l’importance de la coordination établie entre les services des Douanes et les différents corps de sécurité en vue de protéger l’économie nationale, notamment à travers les opérations conjointes sur le terrain qui ont permis la réalisation de résultats importants. Joignant par les preuves, les Douanes dévoilent que les Douanes algériennes ont saisi, en 2022, plus de 520 tonnes de produits subventionnés, plus de 10 tonnes de kif traité et plus de 4,8 millions d’unités de comprimés psychotropes. En 2022, les Douanes ont recouvré plus de 1148 milliards de DA de taxes et droits douaniers, selon le directeur général. Évoquant les efforts des Douanes en matière de sensibilisation, M. Khaldi a fait savoir que la Direction générale a organisé l’année dernière 84 journées de sensibilisation et d’information au profit des opérateurs économiques dans différents domaines à travers le territoire national. A cette occasion, M. Khaldi a souligné la « mobilisation des Douanes algériennes à contribuer au développement en vue d’édifier une économie forte à travers l’encouragement et la protection de la production locale », ajoutant que « ce corps sur lequel comptent les pouvoirs publics est disposé à faire tout son possible pour concrétiser la politique de l’Etat à travers une coordination efficace avec les différents secteurs ». Dans une allocution à l’occasion de la cérémonie de célébration de la Journée internationale de la douanes (JID) organisée au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal, le directeur général des Douanes, M. Khaldi, a auparavant indiqué que l’année 2022 avait été marquée par « un retour de l’Algérie sur la scène internationale à la faveur de la validation de la qualité de membre des douanes algériennes au sein du Comité d’audit du Conseil de l’OMD dont elle assure aussi la vice-présidence ». Il s’agit également, a-t-il poursuivi, « de la validation de quatre cadres algériens comme experts internationaux dans différentes spécialités de l’OMD, ainsi que l’admission d’un cadre douanier au secrétariat de Monsieur le secrétaire général de l’OMD », estimant qu’il s’agit « d’un grand acquis après une longue absence ».

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ouverture du «Premier» Salon international de l’Artisanat à Oran. Des branches de l’Olivier de Palestine en guise de reconnaissance à l’Algérie

Quelle meilleure illustration de la ...

Zitouni préside une réunion à quelques jours de l’Aïd El Kebir et de la saison estivale. Objectif : assurer la disponibilité des produits

Faut-il se passer et sacrifier ...

Les deux autres «Grands» projets d’Oran. Dépollution du Lac de Dhaya Morsli et construction de la Stèle d’El Emir

Outre les projets d’investissement en ...

14 stations de dessalement opérationnelles et plusieurs projets en cours de construction. 3,7 millions m3/jour de production d’ici fin 2024

Quel avenir pour les ménages ...

Crédits alloués par l’Etat aux PCD et PSD dans la wilaya d’Oran. Une augmentation de 15,34 milliards de DA contre 12,30 milliards de DA en 2023

Les crédits de paiement alloués ...