Accueil » CHRONIQUE » Le variant nigérian s’invite!

Le variant nigérian s’invite!

Après le variant britannique, c’est au tour du variant nigérian d’être détecté en Algérie. Dans un communiqué de ce jeudi, l’Institut Pasteur Algérie a annoncé la détection de treize contaminations au variant nigérian de covid-19. Ce variant découvert en Afrique a provoqué une deuxième vague particulièrement impressionnante au Nigeria. Ce nouveau variant, baptisé «B.1.525», a été découvert par des chercheurs britanniques, et présente des caractéristiques qui le rendent inquiétants. Comme le souligne le Public Health England (PHE) dans un communiqué, «l’ensemble des mutations comprend la mutation E484K de la protéine Spike qui est présente sur un certain nombre d’autres variants préoccupants», comme le sud-africain. Cette protéine joue un rôle dans la pénétration du virus dans les cellules et sa mutation E484K rendrait le virus plus résistant aux anticorps, selon plusieurs études. En conséquence, une telle mutation pourrait réduire l’efficacité des vaccins. Des experts vont jusqu’à dire qu’il faudrait «adapter» le vaccin. Chez nous, on ne semble pas «inquiétés» par la découverte de ce variant. Selon l’IPA, le variant nigérian a été détecté dans cinq wilayas. Le communiqué annonce la découverte de sept nouvelles contaminations au variant anglais de covid-19. Les 07 nouveaux cas ont été enregistrés Alger et Blida dont 05 cas, dont trois de la même famille, dans la wilaya d’Alger et 02 cas à Blida. Il y a un déficit d’information et de communication sur ces nouveaux variants surtout avec cette baisse de vigilance. Le variant britannique a fait paniquer le Monde sauf l’Algérie où aucune mesure «supplémentaire» au protocole de geste barrière n’a été prise. Les experts misent sur une forte vaccination. Et là, aucun chiffre n’a été communiqué sur le taux d’avancement de l’opération de vaccination, comme s’il s’agissait d’une information «secret défense». Des citoyens se sont inscrits sur la plateforme pour recevoir leur vaccin, aucune réponse n’a été communiquée à beaucoup de personnes. L’Institut Pasteur a rappelé que les mesures de distanciation sociale et le port de masque sont les meilleurs garants pour l’apparition de nouveaux cas de ces variants de coronavirus, jugés plus contagieux et plus résistants. Attention à une troisième vague. Il faudra agir vite dans le respect des gestes barrière et prendre d’autres mesures d’accompagnement.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le psoriasis, l’efficacité des séances éducatives

Le psoriasis, une maladie de ...

De gros moyens contre les feux de forêts

Les dégâts causés par les ...

OPEP, réunion décisive en juin

L’OPEP approche un moment décisif ...

Cancer, tout pour un diagnostic précoce

En Algérie, environ 55 000 ...

Netanyahu isolé, la victoire de la Palestine!

Lundi, le procureur de la ...