Accueil » ACTUALITE » Lutte contre le terrorisme. L’ANP maintient le Cap

Lutte contre le terrorisme. L’ANP maintient le Cap

Sans recul ni relâche, l’Armée algérienne s’en va en guerre contre le terrorisme résiduel et la criminalité. Moderne et professionnelle, elle maintient le cap à la faveur de plusieurs opérations menées durant ce Mars 2021. Les détachements de l’Armée nationale populaire ont été sur tous les fronts. Afin de parer à toute “menace” visant l’intégrité des territoires algériens, l’ANP assoit sa suprématie. En une semaine, les résultats ont été satisfaisants. Les coups de boutoir assénés, sans cesse aux narcotrafiquants et aux terroristes, se sont poursuivis. 34 narcotrafiquants ont été neutralisés et plus de 15 quintaux de kif saisis en une semaine. De même pour ce qui est de la criminalité organisée et de l’émigration clandestine au niveau des frontières avec des pays voisins comme le Mali et la Libye. Ainsi, le terrorisme ou plutôt ce qu’il en reste, a été “coupé” de ses “racines” et repoussé au delà des frontières. La sécurité et la sérénité sur le territoire national sont, en effet, l’éternel mot d’ordre de l’ANP voire une “ligne rouge”. Il s’agit de préserver le pays contre toute forme de menace d’où qu’elle vienne et à n’importe quel moment. C’est le secret de réussite de l’armée algérienne en ces temps d’instabilité et d’insécurité sur le plan régional. Ainsi, plusieurs opérations ont été menées par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP), en une semaine, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée, a indiqué, mercredi, un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). « Dans la dynamique des efforts visant à asseoir la sécurité et la sérénité sur l’ensemble du territoire national, des unités et des détachements de l’ANP ont mené, durant la période du 3 au 9 mars 2021, plusieurs opérations, dont les résultats dénotent du haut professionnalisme et de l’engagement indéfectible de nos Forces armées à préserver et prémunir notre pays contre toute forme de menaces sécuritaires et fléaux connexes », précise le communiqué. Dans le cadre de la lutte antiterroriste, des détachements de l’ANP « ont arrêté 2 éléments de soutien aux groupes terroristes à Jijel et Bejaïa, tandis que 2 casemates pour terroristes et 3 bombes de confection artisanale ont été découvertes et détruites à Tizi-Ouzou, M’sila et Skikda », ajoute la même source. Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et « en continuité des efforts intenses visant à venir à bout du fléau du narcotrafic dans notre pays », des détachements combinés de l’ANP « ont intercepté, en coordination avec les différents services de sécurité dans diverses opérations exécutées à travers les différentes Régions militaires, 34 narcotrafiquants et saisi de grandes quantités de kif traité s’élevant à 15,87 quintaux, que les bandes criminelles ont tenté d’introduire à travers nos frontières avec le Maroc ». A ce titre, des détachements de l’ANP et les services de la Gendarmerie nationale et des Garde-frontières « ont arrêté, lors d’opérations distinctes au niveau des territoires des 2ème et 3ème Régions militaires, 23 narcotrafiquants et saisi 15,44 quintaux de kif traité, alors que 11 narcotrafiquants ont été appréhendés et 43 kilogrammes de la même substance, ainsi que 17714 comprimés psychotropes ont été saisis dans diverses opérations menées dans les autres Régions militaires », souligne le communiqué du MDN. D’autre part, des détachements de l’ANP « ont intercepté, à Tamanrasset, In Guezzam, Bordj Badji Mokhtar et Djanet, 334 individus et saisi 12 véhicules, 370 groupes électrogènes, 176 marteaux piqueurs, des outils de détonation et d’autres équipements utilisés dans des opérations d’orpaillage illicite, ainsi que 260 sacs de mélange d’or brut et de pierres ». « Neuf autres individus ont été arrêtés et 3 fusils de chasse, 2 pistolets automatiques, 45900 unités de tabacs et 7200 unités d’articles pyrotechniques ont été saisis lors d’opérations distinctes menées à Ouargla, El-Oued, Biskra, Sétif, Mila et Adrar », note le communiqué, ajoutant que « des tentatives de contrebande de grandes quantités de carburants s’élevant à 18050 litres ont été déjouées à Tébessa, El-Tarf, Souk Ahras, Bordj Badji Mokhtar et Djanet ». Dans un autre contexte, les Garde-côtes « ont mis en échec des tentatives d’émigration clandestine de 39 individus à bord d’embarcations de construction artisanale à Annaba et El-Tarf, alors que 123 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à Djanet, Tlemcen, Tamanrasset, Tébessa, Naâma et Relizane.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Avantages accordés aux investisseurs par l’AAPI. Près de 160 secteurs d’activités exclus

Algérie–investisseurs pourquoi ça ne marchait ...

Rencontre du FLN et suspension surprise des travaux. Incidents verbaux et vive contestation

Une réunion, regroupant les cadres ...

Après deux ans d’exception, retour au système habituel dans l’enseignement. Rentrée des classes pour 11 millions d’élèves

La dernière épine qui pesait ...

Hassi Mefsoukh. Le président de l’APC soulève le problème du «manque de foncier de l’habitat rural»

Sise à plus de 30 ...

La piste d’une gestion en intérim de la commune de Bousfer se précise. L’incompatibilité d’humeur se poursuit entre le maire et certains de ses élus

La situation de blocage que ...