Accueil » ORAN » Siège de l’UNFA – Bureau d’Oran. Etat de délabrement et risque d’effondrement

Siège de l’UNFA – Bureau d’Oran. Etat de délabrement et risque d’effondrement

Le siège logeant les bureaux de l’Union nationale des femmes algériennes  »UNFA » est dans un état de délabrement avancé. Considérée comme une menace pour les responsables et employées ainsi que pour les documents de l’Union, une telle situation devrait interpeller la conscience des autorités. Murs fissurés, peinture fruste, humidité, moisissure et sol rongé par des alluvions, c’est le spectacle désolant qu’offre le siège de l’Union nationale des femmes algériennes, Bureau d’Oran. Cette frange de la société qui a préservé  »la cohésion de la société algérienne à l’époque coloniale » en faisant face à toute tentative d’atteinte à l’identité nationale, et surtout sans oublier son rôle dans l’accompagnement du processus de changement après l’indépendance, cette union, grâce aux différentes initiatives qu’elle a prises, a permis de faire avancer les consciences et les mentalités sur les discriminations dont sont victimes quotidiennement les femmes, de casser les tabous en mettant au débat public un certain nombre de questions et d’acquérir sa place dans la société et le mouvement social. Le danger des vieilles bâtisses persiste: les effondrements continuent de faire des dégâts dans plusieurs endroits de la ville, notamment à El Derb, St Antoine… Des bâtisses fragilisées par les intempéries et les vents violents menacent de voir des pans de murs ou de toitures s’effondrer, comme c’est le cas au niveau du siège de l’UNFA. Pour rappel, l’Union des femmes algériennes a, au cours de ces dernières années, formé des centaines de jeunes filles dans divers domaines et surtout en vue de les insérer dans la société. La présidente et l’ensemble des adhérentes de l’UNFA, lors de la journée d’étude sur l’eau qui s’est déroulée ce samedi au sein de leur siège, ont lancé un appel urgent au chef de l’exécutif, M.Said Saayoud, pour prendre en charge leurs préoccupations liées aux conditions de travail difficiles dans lesquelles elles exercent.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Circulation routière. Un calvaire quotidien

En dépit des mégaprojets réalisés ...

USTO. Prolifération inquiétante des chiens errants

En l’absence d’une lutte efficace, ...

St Hubert, Protin, les Mimosas, les Amandiers… Des extensions anarchiques

«Ce qui est insolite à ...

Aires de stationnement. Le manque de parking à l’origine des embouteillages

Le phénomène des stationne-ments anarchiques ...

Environnement. L’entretien de la ville repose sur le quotidien des citoyens et les moyens de la collectivité

La propreté des rues et ...