Accueil » ORAN » Nettoyage des plages de «Saint Roch» et «Cap Falcon». «Oran Vert» prévoit le recrutement de 105 agents

Nettoyage des plages de «Saint Roch» et «Cap Falcon». «Oran Vert» prévoit le recrutement de 105 agents

L’opération de nettoyage et d’aménagement des plages autorisées à la baignade est quasiment aussi importante au départ des vacances que celle précédant le lancement officiel de la saison estivale. Si les communes ont habituellement la charge de nettoyer les plages sales sur des affectations de budget de la DAL, ce qui est, a priori, chose normale, il n’en demeure pas moins que les actions de volontariat de jeunes et les campagnes des opérateurs économiques et des entreprises jouent à ce titre un rôle important pour combler les déficits en termes d’agents de nettoyage mobilisés. Pour la saison estivale 2024, les programmes sont d’ores et déjà tracés. L’Epic «Oran Vert» a inscrit à son actif un programme de nettoyage de la plage d’Ain Turck dont le périmètre s’étend de Saint Roch jusqu’à « Cap Falcon », a indiqué, dimanche, le premier responsable de l’Epic en question. Le personnel de nettoyage qui sera recruté à partir de l’Anem, est estimé à 105 agents, au vu de la grandeur de cette plage alors qu’en moyenne 10 agents de nettoyage sont prévus pour chaque petite plage. Cette année encore, le concours de l’Anem pour le recrutement des agents de nettoyage de plages s’avère utile au vu des flux prévisibles de touristes et d’estivants. Les agents de nettoyage, prévus sur la plage Ain Turck, seront recrutés de l’Anem et pris en charge par «Oran Vert». Pour rappel, durant la saison estivale 2022, de la période allant du 16 juin au 16 août, 13 millions d’estivants ont visité les différentes plages d’Oran, au nombre de 32. En 2023, certains chiffres font état de près de 18 millions d’estivants et de vacanciers, sans compter les touristes alors que pour la saison 2024 les prévisions dépassent les objectifs et donc, il va falloir redoubler d’efforts notamment dans le domaine du nettoyage de plages pour permettre à un flux aussi important d’estivants que celui espéré à partir du mois de juin, de passer les vacances d’été dans un environnement adéquat et de jouir des «atouts» et circuits touristiques qui seront mis en place à cette occasion car rien n’égale et ne régale par la beauté d’une plage que la propreté de son environnement. Un conseil cependant: il faudra selon les spécialistes faire appel également aux actions de volontariat des jeunes des communes côtières concernées, si l’on veut assurément éviter les insuffisances.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Élection présidentielle anticipée. Une responsabilité historique

L’Algérie, un riche pays au ...

Les décisions de démolition au centre d’une Journée d’études et de formation des maires. Le wali tire ses flèches sur le permis de complaisance et les permis modificatifs

«Lever les zones d’ombre et ...

Ecole Supérieure de la Douane d’Oran. «Zéro papier» pour les formalités douanières et pas de géant vers la modernisation

La meilleure illustration du saut ...

Levée de gel sur les communes de Hassi Benokba et Hassi Bounif. Les Maires installés et reprise en charge des affaires publiques

Le wali d’Oran Sayoud Said ...

La mutation digitale dans le secteur de la Santé se poursuit. Vers le «zéro papier» dans les hôpitaux

Comment se faire soigner ou ...