Accueil » ORAN » Environnement. L’entretien de la ville repose sur le quotidien des citoyens et les moyens de la collectivité

Environnement. L’entretien de la ville repose sur le quotidien des citoyens et les moyens de la collectivité

La propreté des rues et des espaces publics incombe à la ville. Elle est cependant l’affaire de tous, cette dernière est la première image qu’une ville offre à ses habitants et à ses visiteurs. Fidèles à leurs objectifs en matière de développement durable, les responsables locaux mettent un point d’honneur à agir concrètement dans ce domaine. Faire d’Oran une ville toujours plus agréable à vivre telle est la mission à laquelle s’attache le nouveau wali afin d’offrir aux Oranais et aux visiteurs locaux et étrangers une qualité de vie à la fois propre et soignée dans un environnement accueillant. Ces derniers veulent faire de la propreté de la cité la priorité des priorités, donc c’est une mission environnementale qui lui a permis de constater qu’il existe des centaines de points noirs à travers les divers quartiers. La wilaya et l’APC d’Oran ont mis en œuvre des moyens importants, humains et matériels pour que cessent ces manquements aux règles élémentaires de savoir-vivre, mais ont besoin du concours de chacun pour qu’elle demeure une ville où il fait bon vivre pour ses habitants et ses visiteurs. La place du déchet dans l’espace social et matériel dépend des lieux qui peuvent être nettoyés ou salis. Le référent moral de propreté semble être schématisé sous la forme de trois cercles concentriques. Le premier central est relatif à la propreté corporelle qui résulte, d’un côté de l’éducation civique et de l’autre des règles transmises par l’enseignement religieux. Il est suivi par celui de la propreté du foyer familial. La maison Oranaise garde généralement un intérieur très propre même dans les milieux les plus défavorisés et chez les familles les plus modestes. En dernier lieu, il faut signaler que l’entretien de la voie publique repose tant sur l’action quotidienne des citoyens que sur les moyens techniques des services des collectivités. Un peu de civisme, de respect des consignes de collecte et de tri, de petits gestes simples seraient aussi efficaces que des armées de camions et d’agents d’entretiens et tellement moins chers pour la collectivité.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Drogue et psychotrope. Prévenir la consommation chez les jeunes

Le phénomène de la consommation ...

Clôture de l’année scolaire et fête de l’enfance «La crèche est un moyen pour les enfants de s’ouvrir au monde»

La clôture de l’année scolaire ...

Vol de biens immobiliers. Le phénomène perdure

Des bandes spécialisées et versées ...

Saison estivale 2024. Les plages seront-elles sous hold-up

Le phénomène d’occupation illégale des ...

Promenade Ibn Badis. Un lieu de tous les risques

«L’ascension flagrante du phénomène liée ...