Accueil » CHRONIQUE » Quand l’ordre s’en va!!

Quand l’ordre s’en va!!

Quand l’ordre s’en va, sa place est de facto occupée par l’anarchie et le désordre! Le règne de l’ordre nous fait gagner de l’espace et du temps. Quand on ne fait moins d’effort superflu, on est donc conséquemment, moins fatigué. Et, quand de l’art de vivre ferait défaut, il rendrait la vie invivable. Voilà, pourquoi, à notre avis, nous tournons comme un cheval de cirque en rond, sans pour pouvoir un de plus vers l’avant. Et, ce sont les conséquences logiques d’une vie sans repères, sans buts, sans programmes, voire sans perspectives. Il a fallu que la pandémie viendrait en dernier lieu afin, de rendre la vie plus compliquée. Bien que nous la traitons, en dépit de son caractère macabre, avec dédain et nonchalance, elle est là, juste pour nous dire qu’elle est là, sans la moindre espérance, qu’elle nous quitte du moins pour bientôt.. Les frontières s’apprêtent à ouvrir les portes et les yeux «grands ouverts», afin de permettre la reprise du trafic international, sous la houlette du Covid-19 et ses capricieuses exigences… Les plages, les stations balnéaires et autres attractifs lieux de détente, se préparent, également, pour accueillir leurs visiteurs, qui seront, très certainement, en grands nombres …Ici, ça sera la même chose, pour le Covid, dont la présence imminente, devrait engager des efforts supplémentaires et évidement, des mesures contraignantes, suffocantes. Mais hélas, nécessaires …disons même, salvatrices. S’il y avait moins d’anarchie et plus de commodités, répondant aux capacités de toutes les bourses, les mesures qui seront prises contre la pandémie seraient moins coûteuses et plus facilement, supportables… Tout ça, serait au profit des estivants qui souhaitent passer des moments agréables de détente, et de retrouvailles avec l’air salé de la mer …L’annonce de la réouverture des frontières avait fait vibrer plus d’un cœur, estimant que les mesures, aux portées internationales de confinement, font désormais, partie du récent passé tragique du Covid. Et, bien rien de tel ne sera appliqué. En vérité, les frontières font être «entrouvertes» et non pas ouvertes comme, ça y était le cas, avant l’avènement du Covid. Cette réouverture sera sous le regard fixe, scrutateur et inexcusable des mesures drastiques» dégagées par les pouvoirs publics, en la circonstance. Au fait, ça ne serait pas une réouverture, tel que tout le monde souhaiterait …et même en rêvait. En effet, c’est un allégement, permettant de traiter et réduire, progressivement, les situations de blocage, dues, à l’arrêt brusque et tranchant du trafic aérien international, suite à la propagation effrénée de la pandémie, sur les quatre coins du globe …

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’énergie solaire: Vendre du soleil aux autres

Pays du soleil par excellence, ...

Nouveau Code de la route Y aurait-il des changements?

Le nouveau Code de la ...

Monoxyde de carbone Ça tue encore!

Au fait, ce n’est pas ...

Le cyber arnaque: Une nouvelle façon d’escroquer

Qui est cet internaute qui ...

Le Khol’a dans le droit musulman

Quand l’époux demande le divorce, ...