Accueil » ORAN » Circulation. Les dos d’âne de tous les dangers

Circulation. Les dos d’âne de tous les dangers

Les ralentisseurs de vitesse sont des dispositifs permettant de limiter la vitesse sur des portions de voirie afin d’assurer la sécurité de tous les usagers de la route. La vitesse excessive génère la moitié des accidents en milieu urbain, il s’agit d’un des facteurs les plus importants d’insécurité routière. Il s’agit également de la principale cause de gravité lors d’un accident ; plus la vitesse de circulation est élevée, plus l’accident est grave. Ils sont littéralement en train d’envahir nos rues, au nez et à la barbe des automobilistes et en dépit des normes qui encadrent leur construction, des dos d’âne illégaux. Les ralentisseurs ne doivent ni constituer des obstacles dangereux pour l’usager de la route, ni constituer une gêne excessive lorsque ce dernier respecte la vitesse autorisée. En plus de représenter une potentielle source de danger lorsqu’ils sont hors norme. Les ralentisseurs installés au niveau de toutes les ruelles de la ville d’Oran posent problème et un casse-tête permanent pour les conducteurs. Leur emplacement pose aussi problème. En plus de cela, ces dos d’âne ne sont pas signalés par des panneaux pour prévenir les automobilistes et les inciter à ralentir. De ce fait, ces derniers ne se rendent compte de leur présence que tardivement, et les abordent à vive allure et souvent surpris, beaucoup d’automobilistes freinent brusquement, ce qui provoque des télescopages tout en mettant à rude épreuve suspension, rotules, freins et autres pièces de véhicules. Les habitants d’Oran et en particulier les automobilistes, lancent un appel aux autorités municipales pour prendre en charge ce problème et en profitent pour les inviter à faire une visite dans les diverses ruelles à l’effet de réaliser d’autres ralentisseurs ou ils s’avèrent nécessaires, ‘’pas devant les villas de x et y’’ mais devant les établissements comme l’école Cherrak Fatma….

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Commerce informel. Terrains agricoles squattés et exploités illicitement

La réglementation en matière d’urbanisme ...

Prolifération de chiens errants. Incivisme, laisser aller et inquiétude

Ecumant les cités à la ...

Rideaux baissés. Le calvaire des Oranais pendant l’Aïd El Fitr

En dépit des assurances de ...

Association coeur ouvert «Lala». La solidarité au rendez-vous

L’élan de solidarité demeure une ...

A la veille de l’Aid El Fitr. Le marché Algerien innondé de produits contrefaits

Quece soit en soins, parfums ...