Accueil » ACTUALITE » Pour les mois de novembre et décembre. Air France annonce des vols vers l’Algérie

Pour les mois de novembre et décembre. Air France annonce des vols vers l’Algérie

Par B.Nadir

Bien que les frontières ne soient pas ouvertes, Air France a déjà prévu des vols vers Alger et Oran, pour les mois de novembre et décembre. La compagnie aérienne française, Air France, a dévoilé son programme de vols internationaux et l’Algérie fait bien partie de ses destinations. Le site spécialisé «Voyager DZ» rapporte que bien qu’aucune date ne soit fixée pour l’ouverture des frontières et donc la reprise des vols en Algérie, la compagnie aérienne française, Air France, a intégré l’Algérie dans son programme de vols pour les mois prochains. Le portail indique que le transporteur aérien compte desservir deux villes en Algérie pendant la période susmentionnée. Ainsi, si l’Algérie ouvrait ses frontières, la compagnie basée à l’aéroport de Charles de Gaulle assurerait des vols de et vers la capitale algérienne et Oran, en novembre et décembre. Air France prévoit également des vols de et vers le Maroc et la Tunisie. La capitale du Maroc, Rabat, mais aussi Casablanca, Marrakech et Tunis font toutes partie de son programme de vols. Dans son site officiel, la compagnie susmentionnée a tenu à informer sa fidèle clientèle que ce programme est «susceptible d’être revu». Et ce, puisque «l’ouverture des frontières demeure très progressive» à travers le monde, rappelle Air France. Air France prévoit de desservir 170 destinations. Mais, au vu de la crise sanitaire qui secoue le Monde et notamment après la flambée des contaminations en Europe et ailleurs, Air France va seulement assurer la quasi-totalité de son réseau habituel. Ainsi, le programme de vols d’Air France dépend entièrement de l’ouverture des frontières. Jusqu’à présent, les frontières algériennes terrestres, maritimes et aériennes sont fermées. Air France semble croire que l’Algérie finira par ouvrir ses frontières et donc autoriser des vols sous condition, en renforçant le protocole sanitaire. D’ailleurs, des voix s’élèvent pour l’ouverture des frontières. Il y a plus de cinq millions d’Algériens vivant en France et en Espagne. Les autorités algériennes et les experts algériens sont catégoriques sur ce point, en affirmant que les frontières ne s’ouvriraient que si la pandémie se stabilisait dans le Monde ou avec l’entrée en lice d’un vaccin.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La pièce détachée, l’autre épine !

Depuis la pandémie, la pièce ...

Début de la cinquième vague?

Un millier de cas de ...

Situation détendue pour le blé !

La crise du blé est ...

La CNR dans le rouge!

La Caisse nationale des retraites ...

Le pétrole, casse-tête de l’OPEP

Comme prévu, l’OPEP a convenu ...

%d blogueurs aiment cette page :