Accueil » RÉGIONS » Rencontre wali-société civile à Tissemsilt. Une initiative pour fédérer le mouvement associatif

Rencontre wali-société civile à Tissemsilt. Une initiative pour fédérer le mouvement associatif

Le wali de Tissemsilt, M.Abbes Badaoui, a proposé la création d’une nouvelle fédération de la société civile. Cette idée a été annoncée lors d’une rencontre organisée, jeudi dernier, au siège de la salle de délibérations de l’APW de Tissemsilt, intitulée «Mise en œuvre des mécanismes de la démocratie participative des autorités locales et les acteurs de la Société Civile». «Le but est de fédérer toutes les associations afin que les efforts déployés soient plus pratiques; cette fédération va organiser, encadrer et établir des dossiers clairs sur les associations, afin de communiquer avec elles», a déclaré le wali dans son intervention. Il a avoué qu’il ne peut pas recevoir toutes les associations de la wilaya individuellement pour débattre de leurs problèmes. Cette proposition a été applaudie par les présents (Mouvement associatif et société civile), estimant qu’il est temps de se réunir «pour le bien du citoyen». Monsieur le wali de la wilaya de Tissemsilt, Abbes Badaoui a accueilli ce jeudi dernier, les associations culturelles, sportives, touristiques, de bienfaisance ainsi que les comités de quartiers et les représentants des douars. Cette rencontre avec la société civile suite à la nouvelle approche de Monsieur le Président de la République qui se fonde sur la concertation à la base de la transparence et l’intégration du mouvement associatif dans le développement local afin de construire une nouvelle Algérie. Comme l’a indiqué Monsieur le wali, que cette rencontre, après celle de la daïra de Theniet El Had et de Lardjem, pour écouter les préoccupations des citoyens afin de dresser une feuille de route pour élaborer le programme du développement de la wilaya. Au début, Monsieur le wali a écouté tous les intervenants des associations et les représentants des douars qui se sont centrés sur le manque des services de santé à travers certains douars, logements ainsi que le projet dénommé «Parc de Loisirs et d’attraction», situé sur la route de Hamadia sur une superficie de 20 hectares, manque des maisons de jeunes à Bordj Emir Abdelkader, ainsi que le projet du siège d’ACTEL (Algérie Télécom) non lancé.

À propos ABED.MEGHIT

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Douars «Echaaba, El Djouza et Chenaifia» (Tissemsilt). Mise en service d’un réseau de gaz naturel au profit de 320 foyers

Quelque 320 habitations ont été ...

Tissemsilt. Attribution de décision d’affectation de 2 848 logements

Quelque 2 848 logements, tous ...

Tissemsilt. Les Aïd se suivent et se ressemblent

«Chassez le naturel, il revient ...

Journée nationale de l’artiste. Tissemsilt, une wilaya de «culture et de créativité»

Une dizaine d’artistes locaux ont ...

BEM à Tissemsilt. 6.981 candidats et candidates pour l’examen

Le coup d’envoi des épreuves ...