Accueil » ACTUALITE » Le Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-major. L’ANP à la hauteur des défis

Le Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-major. L’ANP à la hauteur des défis

L’Algérie fait face aux “ennemis d’hier et d’aujourd’hui “. Les défis, rencontrés par l’Algérie, exigent une volonté de se hisser à la hauteur de la grandeur de la Nation. Pour les observateurs de la scène sécuritaire nationale, l’ANP reste la “mieux placée” pour préserver les “acquis” et déjouer toutes les tentatives, visant à jeter les troubles et les divisions dans la région. Il est plus que certain que l’Algérie fait face à une “menace extérieure”, du fait de l’instabilité régnante depuis quelque temps déjà au sein de la région. Ce qui autrement dit, impose la vigilance et le ralliement du peuple à sa patrie et à son armée. Le Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), multiplie durant ses sorties dans les commandements des régions militaires du pays, ses discours et ses “signaux” envers les Algériens. L’Algérie a le mérite de posséder une armée forte, moderne et dotée, selon les spécialistes, d’une “puissance de feu”. L’intensification des entraînements des troupes de l’ANP et la poursuite de la préparation des forces des unités opérationnelles au combat sont deux “signes” qui montrent que le “mur” de l’Algérie reste “infranchissable” pour les ennemis. Ce n’est pas tout, puisque le pays, connu depuis des lustres par ses positions en faveur des “causes justes” et de la paix dans le monde, “paie” le prix de ses principes qui ne fléchissent sur certains dossiers d’intérêt stratégique, régional ou mondial. C’est la raison qui fait principalement qu’il continue de faire face aux “pressions” externes particulièrement cette “menace” sur le plan régional, combien même cette dernière est fomentée par des “cercles” proches, tapissés dans l’ombre et relayés par l’étranger. L’Algérie restera “forte” et “grande”. C’est le Général de Corps d’Armée Said Chanegriha qui ne cesse de le répéter. Le Chef d’Etat Major a affirmé, lundi à Béchar, que l’Algérie, « grande » et « forte » de par son histoire et sa géographie, méritait que son Armée « se place toujours à la hauteur des défis actuels », notamment dans les « conditions d’instabilité » que connaît la région, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). « C’est un grand honneur pour l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN), de s’élever au rang des dépositaires du legs des Chouhada et d’être à la hauteur des exigences du devoir national, de la responsabilité de défense de la patrie, de la préservation de son unité, de la protection de ses richesses et de la sauvegarde de sa souveraineté, notamment dans les conditions d’instabilité que connaît notre région », a affirmé le Général de Corps d’Armée, à l’issue d’un exercice tactique avec munitions réelles, intitulé « Al-Hazm 2021 », qu’il a supervisé dans la 3e Région militaire, et qui s’inscrit dans le cadre de l’évaluation de la première phase du programme de préparation au combat au titre de l’année 2020-2021. En effet, « l’Algérie grande et forte, de par son histoire et sa géographie, tournée vers un avenir qui s’élève à la hauteur de cette histoire et de cette géographie, mérite que son Armée soit constamment à la hauteur de ces enjeux auxquels elle fait face aujourd’hui et qu’elle demeure éternellement libre et souveraine et tenace face aux ennemis d’hier et d’aujourd’hui », a-t-il souligné. Intervenant lors d’une rencontre avec les personnels des unités ayant exécuté l’exercice, « pour les féliciter pour les efforts consentis lors de la préparation et l’exécution de cet exercice tactique avec munitions réelles, dont les résultats étaient « probants, traduits par la précision des tirs avec les différentes armes », le général de Corps d’Armée a mis en avant « l’importance de ces efforts qui visent à développer l’expérience au combat, à consolider les connaissances et les aptitudes et à conférer la synergie et la complémentarité à l’action collective », précise le communiqué. A ce propos, le Chef d’Etat-major de l’ANP a indiqué : « Je suis entièrement convaincu que les efforts que nous déployons lors de l’exécution de ces exercices tactiques, ayant pour objectif de développer l’expérience au combat, de consolider les connaissances et les aptitudes et de conférer la synergie et la complémentarité à l’action collective, au sein du corps de bataille de l’ANP, sont des efforts visibles sur le terrain et leurs résultats sont palpables, tant au plan d’aguerrissement opérationnel qu’au plan de disponibilité au combat de nos Forces Armées, toutes composantes confondues et ce, grâce à l’application totale et efficace sur le terrain des programmes de préparation au combat et de lutte contre le terrorisme, comme en témoignent les résultats obtenus dans ce domaine ». Auparavant, le Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, a suivi, en premier lieu, un exposé présenté par le général-major Mustapha Smaili, commandant de la 3e Région militaire, puis un exposé sur l’exercice, présenté par le commandant du Secteur Opérationnel Sud Tindouf. Cet exercice tactique, exécuté avec munitions réelles, a pour but de « tester la disponibilité au combat des unités du Secteur, outre l’entraînement des commandants et des états-majors à la conduite des opérations, le développement de leurs connaissances en matière de planification, de préparation, d’organisation et d’exécution et les mettre en conditions de guerre réelle », a expliqué le MDN dans son communiqué.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Une position africaine commune pour la réforme du Conseil de sécurité. Corriger une injustice historique

L’Afrique dit son dernier mot. ...

Sacrifice de l’Aïd El Adha. Simple formalité pour les riches, Vraie saignée pour les pauvres

Il faut toucher combien pour ...

Des mesures prises pour éviter les coupures d’eau durant l’Aïd El-Adha. Le ministère promet et rassure

C’est la grande interrogation posée ...

Plus de 860.000 candidats passent le BAC à partir de ce dimanche. Des élèves prêts, des parents stressés

Comment s’annonce le Baccalauréat de ...

Projet de raccordement en eau potable Zone industrielle Tafraoui – Araba (Béthioua). Un joli financement de 170 milliards

Le projet en cours visant ...