Accueil » CHRONIQUE » Partis politiques: Hors champs

Partis politiques: Hors champs

Tandis qu’un hirak est en train de menacer la stabilité du pays et d’hypothéquer son avenir. Tandis que le citoyen nage au risque de se noyer dans un océan de problèmes et de crises quotidiennes: cherté de la vie, crise de logement, chômage et pénurie…tout ça, sous l’emprise macabre d’un Covid 19, avec de toute évidence ses nouvelles variantes. Alors que nos partis politiques sont complètement branchés sur l’évènement des prochaines élections législatives, nous sommes, toutefois, conscients de l’utilité politique des prochaines élections, notamment, dans la refonte du paysage politique national.., en vue d’apporter les changements prévus dans les Institutions élues.. Seulement, nos chefs des formations politiques, activant sur l’échiquier, ont semble-t-il, oublié que le peuple est en train de vivre sous les pas cadencés d’une multitude de problèmes qui se compliquent avec le temps… nous aurions aimé que ces «maîtres»  de la politique se penchent avec au moins une certaine commisération, afin de partager avec le peuple ses ennuis quotidiens… Il n’est pas censé de se concentrer presque uniquement sur le but d’un siège à l’APN, avec bien sûr, les avantages sociaux politiques qui en dépendent … je vais essayer voire m’efforcer de te croire, si tu me dis que tes intentions sont plutôt dirigées vers le service de la patrie et uniquement la patrie et rien d’autre. Le rôle d’un militant d’un parti politique, ce n’est pas de siéger dans un Parlement, avec le titre et le rang social y afférent. C’est un peu ça, mais ce n’est pas tout ça. Excepté les partis entretenus par l’Etat, autrefois, connus sous le qualificatif de partis de la présidence, les autres partis dissimulés et presque invisibles sur l’échiquier. Ces derniers profitent des grands rendez-vous politiques, comme les élections législatives ou locales, afin de faire connaissance avec le peuple. Vous trouverez, par exemple, un parti qui aurait une vingtaine d’années d’activités « officielles », alors que sur le plan effectif, il ne serait connu que par la poignée de militants qui le compose. Ce genre de parti est tellement fort, qu’il n’a pas besoin d’engager beaucoup de militants dans ses rangs… leurs sièges sont à longueur d’année fermés, ils ne sont rouverts que quand la grande fiesta des élections commence. Et, commence, avec ce commencement, le marché illicite des candidatures et des listes. Cela se tient loin des yeux, loin du cœur, mais ça rapporte quand même et même si les chiffres d’affaires sont tenus secrets.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Enfin ! Les maires auront plus de prérogatives !

Il y a une semaine ...

Entrée en vigueur de l’embargo sur le pétrole russe. L’Europe tiendra-t-elle le coup?

Une première dans les annales. ...

Guerre et pétrole

Paraît-il, nous sommes en train ...

La drogue et… ses interminables histoires

Avant d’aborder la très «consommée» ...

Enfin, le Rai patrimoine mondial !

Ce n’est pas la première ...