Accueil » RÉGIONS » Focus sur les zones d’ombres Objectif: soulagement des habitants

Focus sur les zones d’ombres Objectif: soulagement des habitants

C’est l’occasion ou jamais de sortir les villages oubliés de la wilaya de Saida pour leur mise à niveau et les mener vers la lumière, tel est le but du wali Said Sâayou et de son équipe de l’exécutif de wilaya, dont certains parmi eux, découvrent pour la première fois la réalité du terrain. Estimant incontournable la nécessité d’alimenter les habitations de ces villages isolés en eau, énergie électrique, réalisation des tronçons routiers, raccordement des douars et autres… pour améliorer leurs conditions de vie, le chef de l’Exécutif de wilaya, muni de son bâton de pèlerin, multiplie ses sorties sur le terrain. Sa dernière virée, jeudi dernier, a touché les zones d’ombre de la daïra D’El-Hassasna.
A noter, que la prise en charge des zones d’ombre a été déclenchée durant les deux derniers mois de la précédente année 2020 où plus de 37 projets de réalisation sur les 1039 ont vu le jour. Depuis cette décision du chef de l’Etat, la wilaya de Saida fait de cette opération son souci majeur. 361 zones d’ombre ont été recensées à travers les 06 daïras que compte la wilaya. Les projets retenus pour la mise à niveau des villages oubliés concernent surtout les routes, le gaz, la santé, la réfection des écoles, le transport scolaire, l’AEP… et selon le wali, la priorité est conditionnée par la disponibilité des budgets et la cagnotte en grande partie provient du fonds d’aide aux collectivités locales, des programmes sectoriels et des programmes communaux. Pour ce faire, le chef de l’exécutif de wilaya qui souhaite rester à Saida pour honorer sa mission, a jugé utile d’être à l’écoute des citoyens pour prendre en charge leurs doléances dans le cadre de l’élimination définitive de ces Zones dites d’ombre et refuser d’être indifférent…en naviguant entre dialogue et fermeté, il ordonne aussi à ses chefs de daïras et maires de faire abstraction des pesanteurs bureaucratiques et d’effectuer des tournées à travers les communes pour s’enquérir, tout au moins, des vraies préoccupations de leur petit peuple au lieu de se cloîtrer dans une tour d’ivoire et inviter le mouvement Associatif à s’impliquer davantage pour une participation effective à tous les aspects de la vie citoyenne.

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Saida. Un dealer de la commune d’Ain-El-Hadjar arrêté..

Agissant sur information, la BRI ...

Saïda. Les engagements du nouveau wali

Le nouveau wali de Saida ...

Saïda. Un deuxième suicide en deux jours

La wilaya de Saida semble ...

Saïda. Ce qui attend le wali et son équipe

Visiblement satisfait et galvanisé par ...

Saïda. Suicide d’un pompier et des interrogations

La wilaya de Saida vit ...