Accueil » SPORT » La lutte pour le titre en Ligue 1 reprend de plus belle. Et si la JS Saoura raflait la mise?

La lutte pour le titre en Ligue 1 reprend de plus belle. Et si la JS Saoura raflait la mise?

Après avoir cru que le sort du titre était déjà scellé avec un couronnement annoncé de l’Entente de Sétif, puis assisté à un retour fracassant du Chabab de Belouizdad qui s’est imposé comme le favori désigné à sa propre succession, voilà que la JS Saoura apparait désormais comme un candidat plus que crédible pour rafler la mise et décrocher le premier titre majeur de sa jeune histoire ! Pour s’être imposée à Biskra, chez l’USB d’Azzedine Aït Djoudi, au moment où l’ESS n’avait pu faire mieux qu’un match nul à Chlef, la JSS de Mustapha Djellit a fini par rejoindre la formation du Tunisien El-Kouki sur la deuxième marche du podium avec 62 points au compteur. La Saoura n’est désormais plus qu’à quatre longueurs du premier de la classe, le CRB, qu’elle recevra dès la prochaine journée de championnat dans un choc qui déterminera à coup sûr le futur vainqueur du sprint final ! Mais avant d’aller défier la JS Saoura dans la fournaise du stade du 20 août, à Béchar, le Chabab a encore une opportunité de porter son avance à sept points dès ce vendredi, à l’occasion de son match en retard programmé à Tizi-Ouzou face à la JS Kabylie. Une victoire des coéquipiers de Sayoud offrirait au CRB un confortable matelas de sept unités d’avance sur ses deux poursuivants, l’ESS et la JSS, alors qu’il restera seulement quatre journées de championnat à disputer. Une défaite du Chabab en terre rebelle conjuguée à une autre défaite à Béchar permettrait, en revanche, à la JS Saoura d’espérer réussir, lors des trois derniers actes, le plus invraisemblable des scénarii dans la mesure où il restera aux Nessakh and co deux chauds dernies à négocier à Alger, face aux rivaux historiques du MCA et de l’USMA. Les Sudites auront, de leur côté, deux rencontres face aux mal-classés (AS Aïn M’lila et Widad de Tlemcen) un seul match « difficile », face au Paradou, ce qui leur laisserait le chemin grand ouvert vers le titre en cas de double contre-performance des Rouge et Blanc de Laâquiba. Le gros perdant de cette course à trois demeure, en parallèle, l’Entente de Sétif qui avait compté un certain temps une huitaine de points d’avance sur ses poursuivants immédiats avant de voir son crédit fondre comme neige et soleil, se retrouvant désormais menacé même dans sa quête d’une place qualificative à la prochaine édition de la Champions League africaine.

À propos Seif.Eddine.R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

1er succès à l’extérieur et leader de la Ligue 1. Le MCO frappe d’entrée

Alors que même ses plus ...

Il a signé un contrat de deux saisons. MCO: Bouguettaya, 15ème recrue

A moins de quatre jours ...

Saoura triomphe en Mauritanie, le CRB encore dominé à Abidjan. La JSK franchit le mur du «100»

Les clubs algériens, engagés en ...

«Il voulait revenir comme une petite mariée pour le mondial !» Belmadi détruit (encore) Delort

Djamel Belmadi n’en démord pas ...

Niger-Algérie, à 17h stade du général Seyni Kountché (Niamey). Gagner pour éviter tout calcul

En tête de son groupe ...