Accueil » RÉGIONS » 9ème Sûreté de Mostaganem. 18 affaires de stupéfiants traitées et 18 arrestations en Février

9ème Sûreté de Mostaganem. 18 affaires de stupéfiants traitées et 18 arrestations en Février

Au cours de la période s’étalant du 06 au 20 février, les Services de Police de la 9ème Sûreté Urbaine de la wilaya de Mostaganem ont traité 18 affaires liées à la détention de stupéfiants en vue de leur consommation. Les forces de la sûreté ont pu, à des moments et des lieux différents, arrêter 18 personnes impliquées, âgées de 17 à 39 ans, originaires de la wilaya de Mostaganem. Ces activités sécuritaires s’inscrivent dans le cadre de la lutte contre les délits liés à la drogue dans l’ensemble de la juridiction, car ce fléau continue de se propager dans la société, en particulier parmi les mineurs et les jeunes. Et comme indiqué auprès de la Cellule de la communication de la sûreté de Mostaganem, les suspects ont été interpellés dans divers endroits suite à des patrouilles et des points de contrôle et d’inspection au niveau de chacun des quartiers suivants: El Houria, 395 logements et El Arsa. Et lorsqu’ils ont été soumis au processus de toucher physique, ils ont eu en leur détention des fragments de kif traité. Confrontés aux faits qui leur sont reprochés, ils ont reconnu être en possession de stupéfiants et de substances psychotropes à des fins de consommation et être accros à la drogue, sans révéler l’identité de leurs fournisseurs de ces poisons. Des dossiers de procédures judiciaires ont été bouclés contre les personnes impliquées en affrontant l’accusation de possession de stupéfiants et de substances psychotropes en vue de leur consommation. Ainsi, ils ont été mis à la disposition du Parquet du Tribunal de Mostaganem. Dans le même contexte, la même sûreté urbaine a pu arrêter une personne âgée de 59 ans au niveau du quartier d’El Arsa, et qui avait en sa possession 10 pilules hallucinogènes de divers types, et une somme d’argent qui est considérée comme provenant du produit de la vente. Une procédure judiciaire a été menée contre lui, selon laquelle il a été présenté devant le Parquet du Tribunal de Mostaganem, par laquelle il a été condamné à un an de prison sans dépôt et à une amende de 50 000 dinars.

À propos G. Miloud

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sûreté de Mostaganem. Arrestation de 19 voleurs de téléphones portables et 85 personnes recherchées par la justice

Dans la continuité de ses ...

9ème Sûreté urbaine de Mostaganem. Une moto volée récupérée

Dans le prolongement de ses ...

Impliquées dans des affaires de drogue et d’armes blanches. Arrestation de 24 personnes à Mostaganem

Dans le cadre de la ...

Emigration clandestine à Mostaganem. 03 réseaux composés de 06 personnes démantelés et la saisie d’un hors-bord

Dans le cadre de la ...

6ème Sûreté Urbaine de Mostaganem. Arrestation de 02 peintres …volant des bijoux

Dans le cadre de la ...