Accueil » CHRONIQUE » 8 Mai, une date «clé»!

8 Mai, une date «clé»!

Le 8 Mai 1945, une date bien que tragique et meurtrière, mais qui a changé le cours de l’Histoire d’Algérie. Une date qui a uni le peuple algérien où face à la mort, l’humiliation et le crime les clivages et les différents des partis algériens ont été oubliés et ignorés pour s’affirmer contre le colonialisme. Une date qui a mis fin à tout concept d’assimilation. Depuis des décennies, la France refuse de reconnaître que le 8 Mai est un crime contre l’humanité, comme d’ailleurs les enfumades de la Dahra et les événements de Laghouat. Depuis quelques années, le débat des crimes commis par la France en Algérie est lancé en France. Macron veut régler ce dossier de la Mémoire. «L’Algérie reste attachée au règlement global du dossier mémoriel » qui repose sur «la reconnaissance officielle, définitive et globale, par la France, de ses crimes (…) la repentance et des indemnisations équitables», a déclaré le ministre et porte parole du gouvernement Belhimer, dans un message diffusé par l’agence officielle APS. L’Algérie a célébré samedi sa première «Journée nationale de la Mémoire » pour honorer les victimes de la répression sanglante par la France de manifestations indépendantistes le 8 mai 1945. La commémoration de la journée de la Mémoire a été décidée il y a un an par Tebboune «en reconnaissance des énormes sacrifices consentis par le peuple algérien lors des massacres du 8 mai 1945 et du déclenchement de la Guerre de libération nationale le 1er novembre 1954». Certes, les officiels agissent par déclarations et actes, mais ça reste insuffisant pour se faire entendre dans le Monde. Un tel travail mémoriel devrait être porté par les Historiens, les universitaires et artistes. A titre d’exemple, il n’y a aucun film ou document digne de ce nom sur le 8 Mai 1945. Nos enfants ne connaissent presque rien sur le 8 Mai 1945, il faut faire face aussi à cette réalité. Il est temps de se départager les tâches entre politiques et société civile. Les actions de la société civile passe mieux en France ou dans le Monde qu’une action politique menée par des politiques. Il est temps de mettre à la portée de nos enfants et même du citoyen du Monde de tous les travaux « sérieux » de nos historiens et universitaires sur les événements du 8 Mai.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Plafonner les prix des viandes …

La cherté de la vie ...

L’obésité, l’autre danger!

Depuis la première alerte lancée ...

Tous contre à la violence faite aux femmes !

«L’heure est venue d’une action ...

Le «niet» de l’OPEP!

Les cours du pétrole ont ...

Face à l’hécatombe des routes!

Le ministre de la Justice ...