Accueil » ORAN » 600 SDF dans les centres d’accueil. Oran la destination des sans-abris

600 SDF dans les centres d’accueil. Oran la destination des sans-abris

Chaque année, en période hivernale, surgit la problématique de la mise à l’abri des personnes à la rue ou en situation d’exclusion. Depuis quelques jours, une opération de ramassage de personnes sans domicile fixe a été déclenchée dans le cadre du plan d’assainir la ville de toutes les traces de désordre dégagés par les scènes de mendicité et de personne sans abri ayant pris les rues pour domicile. Cette mesure de prévention et d’accompagnement de ces personnes en danger, faut-il le préciser étant donné qu’ils sont sous la menace des intempéries et d’agression physique, ont été lancés par la direction des Activités Sociales. L’Etat, de son côté, a augmenté la capacité d’accueil et d’hébergement de ces personnes dont leur présence dans les rues a suscité de vives réactions de la population. Il faut dire que l’avènement du mois sacré de Ramadhan a motivé la direction d’agir au plus vite pour s’en charger de manière efficace des personnes tant dans le besoin. Sauf que ces dispositifs indispensables ne règlent pas pour autant le problème de fond. Difficile à dire, tant les profils et les parcours de vie sont multiples. Il n’existe d’ailleurs pas de définition officielle faisant consensus. De plus, ces publics peuvent être « invisibles » aux yeux de l’administration comme des services de la commune. Nombreux sont ceux qui n’ont pas recours aux centres d’hébergement et préfèrent s’installer dans la rue, et ce, pour diverses raisons. Selon les déclarations du directeur de la DAS, 600 personnes ont été récupérées par les services de la direction, en collaboration avec les services de l’ordre, dont la majorité ne sont pas originaires de la wilaya d’Oran. En effet, ils viennent des wilayas limitrophes et certains de vraiment loin. Toujours, le nombre des personnes sans domicile fixe à Oran reste flou tandis que leurs profils et leurs besoins sont connus. Enfin, il est souligné l’importance de ces dispositifs qui jouent un rôle déterminant dans la prise en charge des personnes sans domicile (ou risquant de l’être). D’ailleurs, l’objectif est de maintenir du lien social avant d’orienter et d’accompagner les personnes fragiles et surtout une meilleure prise en charge de ces personnes dont certains ignorent l’existence de foyer pouvant les prendre en charge.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Du matériel neuf et moderne pour le port d’Oran. Objectif: atteindre les standards internationaux

Immense port de commerce, Oran ...

35 nouveaux bus pour désenclaver les nouveaux pôles urbains. L’ETO renforce sa présence

Afin de pallier au manqué ...

285 projets validés, 1.000 hectares à la disposition des investisseurs. L’heure à l’investissement

Hormis son potentiel naturel qui ...

AADL «Ahmed Zabana». Le transport urbain, une question sans réponse

En dépit des appels de ...

Un flux important de touristes durant cette fin d’année. Oran, une destination privilégiée

El Bahia tient son rang ...