Accueil » ORAN » 50 projets financés par l’ANGEM. Place aux jeunes et surtout la femme rurale

50 projets financés par l’ANGEM. Place aux jeunes et surtout la femme rurale

Afin de faire face à la crise économique et dans l’optique de booster l’investissement dans le pays, notamment au niveau de la région, l’Agence Nationale de Gestion du Micro-Crédit a financé pas moins de 50 projets au profit de jeunes investisseurs, indique un responsable au sein de cet organisme. En fait, face à de multiples crises et afin de répondre aux attentes de jeunes désireux de contribuer à l’émergence du pays, l’Etat a tout mis en œuvre pour faciliter la tâche aux porteurs de projets. Dans cette optique, l’ANGEM contribue de par sa vocation à la diversification de l’économie nationale et ce, en apportant son soutien et son aide à des jeunes qui ont bénéficié de plusieurs formules de financement, indique-t-on. A vrai dire, la réalisation de l’essor de l’économie peut se concrétiser grâce à plusieurs mesures prises par les pouvoirs publics, notamment l’amélioration des agrégats macro économiques: la création d’emploi et la lutte contre le chômage. Les micro-entreprises ont été mises sur pied afin de pouvoir répondre aux ambitions des jeunes au chômage. La volonté de ces jeunes de créer une entreprise de très petite taille est relative à ce qu’offre cette dernière comme avantage tel que sa facilité d’implantation puisque son coût d’investissement est très réduit et sa flexibilité qui lui permet de s’accommoder et de s’adapter à toutes les conjonctures. Sachant que le développement de tout pays est conditionné par le développement de chaque secteur économique, la création des micro-entreprises en Algérie ne se limite pas à un seul secteur mais à plusieurs qui participent tous au développement local, estiment les spécialistes de l’économie. Avec l’émergence de la micro-entreprise au niveau de la wilaya, le désir d’entreprendre et d’avoir un emploi stable est devenu plus facile et accessible pour une large fraction d’individu, et cela grâce à ce que cette dernière offre comme avantage pour le créateur. Enfin, l’objectif de l’ANGEM n’est pas focalisé sur les jeunes porteurs de projets mais aussi sur les femmes, habitant les zones rurales lesquelles seront à l’honneur lors des campagnes de sensibilisation et de promotion.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Alors que le marché communal demeure inoccupé. Les vendeurs à la charrette préfèrent les rues

En dépit de l’ouverture du ...

Il emboite le pas au poisson frais. Le surgelé également hors de portée!

Le poisson ne se pose ...

Enième coupure d’eau au Pôle urbain Ahmed Zabana. Les colporteurs ambulants jubilent

L’eau ne coule plus dans ...

Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Avec l’arrivée de chaque Ramadhan, ...

Premier jour du Ramadhan à l’AADL Ahmed Zabana. Les commerçants en profitent, les citoyens en déclin

Alors que la population oranaise ...