Accueil » ORAN » 4 600 logements sociaux en voie d’achèvement. L’OPGI relance plusieurs projets

4 600 logements sociaux en voie d’achèvement. L’OPGI relance plusieurs projets

Par ISLAM RAYAN

Les chantiers de logements à caractère social, lancés il y a de cela une belle lurette, au niveau de la wilaya d’Oran et étant à l’arrêt en raison de tas de facteurs, reprendront progressivement. «Il s’agit de la réalisation de pas moins de 4600 unités», affirme un responsable au sein de l’OPGI d’Oran. Chargé de l’opération et veillant au respect des termes des contrats la liant aux promoteurs aussi bien locaux qu’étrangers, l’OPGI a été dans l’obligation de rompre les liaisons avec les constructeurs qui tardent à réaliser les objectifs assignés. En effet, le retard accumulé dans l’achèvement des travaux n’a pas donné d’autres alternatives à l’OPGI que de cesser toutes coopérations avec ceux qui ne respectent pas les délais. Pour ce faire, l’OPGI a lancé des appels d’offres dans l’optique de trouver une issue favorable pour ces chantiers, et ce, en concluant des contrats avec des opérateurs fiables, capables de prendre les projets en main et surtout assurant la réception des unités à temps. Il va sans dire que l’importance de mettre en place un échéancier pour la réception des ces projets de logements est désormais de mise, sachant que plusieurs chantiers sont à l’arrêt depuis plus de cinq ans. Ainsi, il a été décidé de relancer les chantiers déjà lancés à Djefafla (Bethioua) où 700 logements vont être construits. A Oued Tlélat, un projet de réalisation de 200 unités attend un autre preneur plus fiable, appelé à achever le chantier, lui aussi lancé depuis quelque temps. Au Nord de la wilaya, à Aïn El Turck plus précisément, l’OPGI espère finaliser le projet de construction de 150 logements. Au registre des bonnes nouvelles, l’OPGI prévoit la réception prochaine de 1000 unités à Bethioua, ce qui permettra à cette zone de s’essouffler en matière de distribution de logements sociaux. A Oued Tlélat et Misserghine, respectivement 700 et 800 logements vont être distribués au profit des familles dont les dossiers ont été acceptés alors qu’à Benfriha un bon quota de logements sera bientôt délivré et qui va permettre de reloger mille (1000) familles. Enfin, à Sidi Benyebka, un total de 200 logements sera destiné au relogement des familles, se trouvant dans une situation difficile, bien évidemment, habitant la région.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’activité touristique rebondit cette été. Les touristes ont-ils fait grimper les prix?

Au bonheur des professionnelles du ...

De grands avantages octroyés aux investisseurs. L’agriculture sur la voie de la modernisation à Oran

Le secteur de l’agriculture se ...

Arzew – Alors qu’elle est considérée comme une ville côtière. Le poisson est devenu trop cher

Le poisson est devenu, au ...

Arzew. Le tourisme, un secteur négligé

Le secteur du tourisme dans ...

AADL «Ahmed Zabana» Introuvable chez les épiceries, le lait en sachet se vend dans la rue

Le lait se vend au ...

%d blogueurs aiment cette page :