Accueil » ORAN » 33 producteurs, 10 familles, 4 artisans et 2 importateurs de viande rouge présents. 121 brigades de contrôle mobilisées pour le Ramadhan

33 producteurs, 10 familles, 4 artisans et 2 importateurs de viande rouge présents. 121 brigades de contrôle mobilisées pour le Ramadhan

Le mois de Ramadhan est synonyme de forte demande des ménages sur les produits de consommation de grande nécessité dès lors qu’il apparaît clairement que l’idée de création de ce qu’on appelle « marchés de proximité spécial Ramadhan » pour rapprocher les producteurs des consommateurs s’inscrit dans une logique d’assurer l’approvisionnement du marché de la consommation en produits divers d’extrême nécessité à des prix « concurrentiels ». Ramadhan 2024 a l’air de ne pas ressembler à celui de 2023 par la volonté du ministère du Commerce et de la promotion des exportations de réorganiser le marché par des mécanismes assez rigoureux et efficaces à la fois pour parer aux pénuries de produits stratégiques et aux hausses des prix habituelles durant ce mois de boulimie de consommation. Dans la wilaya d’Oran, pas moins de neuf (9) marchés de proximité de solidarité avec les consommateurs au pouvoir d’achat plus ou moins faible ont été retenus pour le prochain mois sacré. L’un de ces marchés ouverts depuis dimanche dernier à l’EMEC de Mdina Jdida attire d’ores et déjà une foule significative. Cette année la direction du commerce de la wilaya a mis le paquet en invitant presque tous les opérateurs et les producteurs, même hors de wilaya, à y participer pour marquer l’évènement. Selon la cellule de communication de cette direction, 33 entreprises productrices, 10 familles productrices, quatre opérateurs de l’artisanat, 2 importateurs de la viande rouge importée à 1200 da outre plusieurs grossistes ont décidé d’y prendre part et disposent par là même de leurs stands de produits. Parmi les entreprises de renom présentes, Hamoud Boualem (boissons), Berrahal (sucre), Soumam (produits laitiers), Cévital (huile) outre l’opérateur Mariscos spécialisé dans les viandes. Les CCLS pour leur part sont eux aussi présents à travers la gamme de produits offerts comme les légumes secs (lentilles, pois chiche, haricots etc.. ) à des prix abordables qui ne dépassent pas une moyenne de 350 da le kilo alors que sur le marché celle-ci pourrait avoisiner les 500 da. Pour ce qui est de la viande rouge importée expressément pour le ramadhan, la quantité au programme tourne autour de 3000 tonnes dont plus de 215 tonnes est déjà sur le marché alors que d’autre quantités de ce produit seront en arrivage au fur et à mesure de l’évolution du niveau de la demande et de ce celui de la consommation afin de garantir sa disponibilité en permanence durant le mois de carême. Par ailleurs, 25 supérettes sont également instruites de participer au programme visant la stabilisation des prix et de la mise à la disposition des ménages de tous les produits de première nécessité durant le ramadhan. Le contrôle sera également présent avec pas moins de 121 brigades de contrôle de la qualité et de répression des pratiques commerciales illicites, ont été mobilisées à cet effet y compris les 5 inspections réparties entre Oran chef-lieu, Ain Turck, Bir El Djir, Sénia et Arzew.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

agression sioniste contre Ghaza depuis le 07 octobre dernier. 10.000 femmes martyres déjà

Il semble que le sort ...

Le commerce pendant les fêtes religieuses à Oran. «On se croirait en temps de la grève des 08 jours»

Oran une ville morte pendant ...

Nouveau classement des compagnies aériennes africaines. Air Algérie déloge la RAM

Air Algérie est sur le ...

Modalités d’octroi de l’allocation chômage. Le démenti de la Présidence

La Présidence algérienne dément les ...

Les États-Unis envoient des renforts au Moyen-Orient face aux menaces de l’Iran. Crainte d’une grave escalade

L’Iran menace de «punir» Israël ...