Accueil » ACTUALITE » 2ème anniversaire du Hirak populaire. Qui sont ces fauteurs de troubles?

2ème anniversaire du Hirak populaire. Qui sont ces fauteurs de troubles?

Les Algériens ont triomphé. Les “ennemis” de l’Algérie peuvent dès aujourd’hui croire n’importe quoi. Eux qui n’intriguaient que ça, pouvaient dérailler durant les marches pacifiques de ce 22 février. Ils ont eu tort. Alors que le “Hirak” béni a soufflé lundi 22 février sa deuxième bougie, voilà que les “forces du mal”, à travers des individus, ressurgissent en tentant de “noyauter” les marches pacifiques organisées dans le pays, avec des slogans à la gloire de la patrie et de son armée. Les semeurs de troubles ont essayé de dévier le sens et les objectifs nationalistes de ces marches mais ont vite buté sur la vigilance des forces de l’ordre. La célébration a été à la hauteur de l’évènement et des aspirations du peuple. Le Hirak, célébré ce lundi, a prouvé authentiquement au monde entier que le peuple et l’armée sont indissociables. Ce 2eme anniversaire du mouvement populaire du 22 février béni et authentique et décrété par le Président de la République « Journée nationale de la fraternité et de la cohésion Peuple-Armée pour la démocratie », a été fêté en symbiose à Alger et à travers d’autres villes du pays. Comme attendu, les marches de citoyens étaient pacifiques et organisées. Ces derniers scandaient des slogans à la gloire de l’unité de l’Algérie et la cohésion Peuple-Armée. Mais ne dit-on pas qu’à chaque chose, malheur est bon. Le succès de ces marches n’a pas été avorté par les comportements d’individus haineux. Utilisant des slogans farouches à l’unité et à la fraternité entre le peuple, des individus ont, comme surgis de l’ombre, tenté de faire de la provocation. Ces slogans sont connus depuis des lustres, pour être la marque déposée de leurs auteurs et instigateurs. Mais qui étaient réellement ces fauteurs de troubles? « Comme attendu, des individus n’ont pas manqué l’occasion pour scander des slogans hostiles à la voie nationaliste, slogans devenus la marque déposée d’un mouvement interdit et d’adeptes d’un parti dissous », relèvent des sources sécuritaires. En dépit des actes de provocation de certains individus, les forces de l’ordre ont fait montre de vigilance et de pondération, à juste titre, ajoute-t-on de la même source qui précise que « leur présence et leur intervention anticipée ont permis de détecter des armes prohibées en possession de certains individus dont le sort sera tranché, en toute transparence, par la justice ». « Les comportements manifestés par certains individus, en ce jour, résultent d’une rancoeur profonde et d’intentions pernicieuses de parties, connues et occultes, qui tentent désespérément de saper la célébration du 2ème anniversaire du Hirak, béni authentique », estime la même source qui souligne que l’Etat et ses institutions n’ont ménagé aucun effort en vue d’accompagner le Hirak et satisfaire ses revendications en tant qu’acquis de l’Algérie nouvelle. « En effet, nombreuses sont les vérités dérangeantes pour les haineux et les semeurs de troubles afin d’entraver la marche enclenchée par l’Algérie pour un avenir meilleur », a-t-on souligné. Affirmant que l’Algérie « fait partie des pays +pionniers+ dans la maîtrise de l’impact de la pandémie Covid-19 sur tous les plans, la même source avance pour preuve « le nombre de cas de contamination d’à peine 150 pour une population de 45 millions habitants ». La réussite de la démarche d’importation du vaccin, la diversification de ses sources et les efforts engagés pour sa production localement ont été également mis en évidence. L’Algérie, l’un des pionniers en termes de garantie des conditions de vie décente, loin des manifestations de la misère, est résolument tournée vers la prise en charge des zones d’ombre et la consécration véritable de la justice sociale, poursuit la même source. Et d’ajouter: « Grâce à Dieu et aux efforts de ses loyaux fils, l’Algérie a pu contrer les divers plans ciblant sa stabilité et son unité dont l’exécution a été confiée à certains pays sous le pilotage de l’entité sioniste ». L’acharnement des ennemis de l’Algérie, à nier ces réalités éloquentes, devient vain, face à la grandeur de l’Algérie, la force de ses enfants et la détermination de ses dirigeants à donner à l’Algérie nouvelle la place qui lui sied dans le concert des Nations, concluent ces sources.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Avantages accordés aux investisseurs par l’AAPI. Près de 160 secteurs d’activités exclus

Algérie–investisseurs pourquoi ça ne marchait ...

Rencontre du FLN et suspension surprise des travaux. Incidents verbaux et vive contestation

Une réunion, regroupant les cadres ...

Après deux ans d’exception, retour au système habituel dans l’enseignement. Rentrée des classes pour 11 millions d’élèves

La dernière épine qui pesait ...

Hassi Mefsoukh. Le président de l’APC soulève le problème du «manque de foncier de l’habitat rural»

Sise à plus de 30 ...

La piste d’une gestion en intérim de la commune de Bousfer se précise. L’incompatibilité d’humeur se poursuit entre le maire et certains de ses élus

La situation de blocage que ...