Accueil » SPORT » 1er titre continental pour les Lions de la Teranga. Le Sénégal sur le toit de l’Afrique

1er titre continental pour les Lions de la Teranga. Le Sénégal sur le toit de l’Afrique

Après deux tentatives infructueuses en 2002 puis 2019, le Sénégal a décroché dimanche soir à Yaoundé sa toute première coupe d’Afrique des nations aux dépens de l’Egypte. Après une haletante mais assez décevante finale dans l’ensemble sur la pelouse du Stade d’Olembé à Yaoundé, le Sénégal a ainsi conquis son premier titre continental, à l’issue de la séance de tirs au but (4-2) après un score nul et vierge dans le temps réglementaire. Les Lions dominent sans marquer de but avec un penalty raté par Sadio Mané dès la 4e minute de jeu, Saliou Ciss ayant été descendu dans la surface de réparation de l’Egypte. Sadio Mané tire en force sur le portier égyptien Gabaski. Malgré ce penalty raté, le Sénégal continue sa pression et Ismaila Sarr après s’être défait de l’arrière gauche, centre pour personne dans l’axe du but. A trois reprises, aux 12ème, 18ème et 23ème minutes. La seule occasion égyptienne est l’œuvre de Mohamed Salah qui, après avoir enrhumé la défense sénégalaise, trouve un angle de tir. C’est dévié par Edouard Mendy en corner. Le Sénégal continue à dominer mais reste impuissant quand il s’agit de faire le dernier geste. Comme en première période, les Pharaons ont leur possibilité avec Marwan Mehany seul dans la surface de réparation sénégalaise, il met une tête qui passe au-dessus de la barre transversale à la 73ème minute. A 0-0 après la fin du temps réglementaire, l’arbitre sud-africain, Victor Gomes, renvoie les acteurs en prolongation. Pendant la première période de la prolongation, deux occasions sénégalaises, Bamba Dieng met une tête déviée en corner par le gardien égyptien à la 110e minute. Sur le corner, Abdou Diallo seul voit son ballon de la tête voler dans le ciel de Yaoundé. Bamba Dieng allume encore, le gardien égyptien en corner. Sur un mouvement collectif égyptien, Mahmoud Aladin rend la pareille, Edouard Mendy s’emploie pour dévier en corner. Après 120 minutes de jeu, ce sera les tirs aux buts, un exercice qui a réussi à deux reprises aux Pharaons contre la Côte d’Ivoire (huitième de finale) et le Cameroun (demi-finale) a été remporté par les Pharaons. Finalement, c’est le Sénégal qui l’emporte 4-2, Bouna Sarr étant le seul à rater son exercice chez les Lions. Sadio Mané qui avait raté son penalty dans le cours du jeu, inscrit le cinquième tir du Sénégal. Du côté des Pharaons, Mahmoud Hassan dit Trezeguet et Mohanad Ahmed Abdelmoneim ont raté les leurs. Aliou Cissé pouvait, dès lors, jubiler, lui qui avait perdu la finale de 2002 en tant que joueur puis celle de 2019 en tant que sélectionneur.

À propos Seif.Eddine.R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Organisation catastrophique au stade Ahmed Zabana. Le MCO domine l’USMA et se rassure

Le Mouloudia d’Oran a fêté, ...

Guerre ouverte entre le président de la FAF et son BF. EN A’: Clean sheet et stérilité offensive

Contrairement à l’issue victorieuse du ...

Algérie A’ – Togo (Ce soir, au stade Mustapha Tchaker). Pour asseoir le socle et tester les variantes

Victorieuse du premier acte, jeudi ...

Une seconde manche prévue dimanche soir. L’EN domine le Togo sous les yeux d’Amara

Dans un stade Mustapha-Tchaker qui ...

Algérie-Cameroun: La FIFA rendra son verdict le 21 avril. Belmadi prolongera son contrat !

Bien qu’un éventuel repêchage en ...