Accueil » RÉGIONS » 18 février à Mostaganem. D’intenses activités pour immortaliser les sacrifices des Chouhada

18 février à Mostaganem. D’intenses activités pour immortaliser les sacrifices des Chouhada

A l’occasion de la célébration de la Journée Nationale du Chahid qui correspond au 18 Février de chaque année, d’intenses activités ont eu lieu, ce jour, pour immortaliser les sacrifices des chouhada pour la liberté du peuple algérien. En effet, ce mémorial du martyr tire son esprit des sacrifices pour la reconquête du territoire et de la souveraineté algérienne. Cette journée solennelle qui consiste à rendre hommage à celles et à ceux qui ont sacrifié leur vie pour la liberté et les droits fondamentaux du pays. Cette date revêt une signification profonde dans l’histoire et la mémoire collective de l’Algérie, symbolisant le combat et la résistance pour l’indépendance. Dans la wilaya de Mostaganem, la commémoration a été copieusement marquée tantôt par le cérémonial officiel tantôt par des activités culturelles. Tôt dans la matinée, une forte délégation amenée par Mr Ahmed Boudouh wali de la wilaya, s’est rendue dans la daïra de Sidi Lakhdar pour la célébration de cette manifestation historique. La première halte fut l’hommage rendu aux chouhada au cimetière de Ouled Baroudi par une majestueuse célébration devant une masse de citoyens venus glorifier cet évènement. Ensuite et dans la même localité de Sidi Lakhdar, la délégation s’est arrêtée au collège (CEM) Mekkaoui Said pour assister à un panel d’activités culturelles organisées à l’occasion. Les élèves ont offert à l’assistance une émouvante page de l’histoire de la guerre de libération avec une représentation théâtrale dont l’esprit retrace les sacrifices pour l’obtention de l’indépendance de l’Algérie. L’activité s’est étendue à ‘’Petit Port’’ où, à cette occasion, le centre de vacances de jeunes récemment rénové fut dénommé ‘’Saadi Mahdi’’. Les cités des 420 logements et des 100 logements ont eu respectivement leur dénomination par le Chahid ‘’Tiba M’Hamed’’et le feu moudjahid ‘’Dlaoui Bouyagoub’’. Dans la même localité, la célébration continua à la salle de cinéma où un grand hommage a été rendu, par le wali, à la moudjahida ‘’ Fatima Mahadi’’dont le militantisme et le combat pour la liberté ont été immortalisés par un film documentaire intitulé ‘’Noria’’ ayant obtenu le 1er prix du Ministère des Moudjahidine et à son jeune auteur ‘’Cherif Makhlouf’’. Toujours pour immortaliser cette journée, la délégation se rendit à la maison de jeunes où des activités de théâtre d’enfants, de peinture et de défilé d’habits traditionnels ont été récompensés à l’occasion. Enfin, avant de quitter la daïra de Sidi Lakhdar, deux douars ont été branchés respectivement par le gaz naturel et l’électricité. Il s’agit de douar ‘’OuledAdda’’ et douar ‘’Edradiz’’dans la commune de Abdelmalek Ramdane. Pour conclure cette commémoration, le wali se rendit au stade ‘’Benslimane’’ dans le chef-lieu, afin de le réceptionner après sa réhabilitation qui aurait coûté 10 milliards de centimes. Ce 18 février confortera, très certainement, l’histoire par ces commémorations caractérisées.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Santé à Mostaganem. La 2ème édition de la campagne nationale de prévention lancée

Sous le slogan «Mode de ...

Mostaganem. Le wali partage la fête de l’Aïd avec les personnes âgées

A Mostaganem, la journée de ...

Le ministre de l’Education Nationale à Mostaganem. Des avancées et des satisfactions

Le ministre de l’Education nationale, ...

Coopération à Mostaganem. Partenariats obsolètes et conventions fantaisistes

A Mostaganem, comme partout ailleurs, ...

Circulation routière à Mostaganem. Ville congestionnée attend mesures adaptées

Ces dix derniers jours du ...