Accueil » RÉGIONS » 11 décembre 1960 à Saïda. Mémoire vivante de notre histoire

11 décembre 1960 à Saïda. Mémoire vivante de notre histoire

Au chevet d’une wilaya qui a du mal à amorcer son décollage, Boudouh Ahmed wali de Saida ne mâche pas ses mots. Alors fera-t-il l’exception ou confirmera-t-il la règle ? Telle est la question qui taraude les esprits Saidis. Profitant de la célébration du 62eme Anniversaire du 11 Décembre 1960, les autorités locales ont choisi pour cette année la commune de Ain-Skhouna relevant de la daïra d’El-Hassasna pour une tournée de travail et d’inspection à travers les chantiers ouverts dans cette commune située à 90 km du chef-Lieu de Wilaya et rendre visite, par là même, à 3 moudjahidine à l’occasion de cet évènement historique afin de marquer cette date qui reste inoubliable dans la mémoire collective du peuple Algérien. Il faut dire, qu’au niveau de cette commune de Ain-Skhouna connue par sa Zaouia, les facteurs sont multiples et complexes allant de l’habitat, aux équipements collectifs, Santé, Éducation, Énergie électrique et aux voies routières, et là, le nouveau patron de Saïda a mis tout son poids pour que tous les projets précis ou à préciser s’achèvent dans les plus brefs délais. Apparemment nous pouvons dire que presque 4 mois sont déjà passés depuis l’installation officielle de Ahmed Boudouh à la tête de la wilaya, des signes positifs pour la remise à niveau de la wilaya sont là et cet avis est partagé par une forte majorité de la population avide de changement « salutaire ».
Pour lui, tous les repères de la pieuvre mafieuse sont ciblés et il sait aussi qui est derrière le « Pouvoir Bloquant ». Quoi qu’il en soit, le programme commémoratif du 11 Décembre 1960 a été respecté comme il se doit dans la wilaya de Saida. De même aussi pour cette Association sans Frontière des Amis de Saida, tous les enfants de Saida qu’ils soient résidents dans d’autres wilayas ou ceux qui vivent toujours dans leur ville natale. Ces retrouvailles ont eu lieu à l’ITE  » AHMED MEDEGHRI  » pour une cérémonie tout en couleurs avec des cadeaux remis pour la circonstance. Ces retrouvailles ont été couronnées par un déjeuner à la station thermale de Hammam Rabbi. Gloire à nos martyrs qui nous ont libérés du joug colonial.

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le wali de Saïda dans la daïra de Sidi Boubekeur. Des sorties sur le terrain salvatrices?

Les inspections quotidiennes qu’effectue le ...

Un espace de détente en quête de sécurisation. Touche pas à mon «Vieux Saïda»

Décidément, il y a des ...

MC Saïda. Se remobiliser très vite

Le Mouloudia de Saida est ...

Deux dealers arrêtés et 490 g de kif saisis

Les éléments de la BRI ...

Saïda. Ramadhan entre 2022 et 2024

Contrairement aux mois de Ramadhan ...