Accueil » ACTUALITE » 05 éléments de soutien neutralisés et des bombes détruites en une semaine. La traque des résidus terroristes continue

05 éléments de soutien neutralisés et des bombes détruites en une semaine. La traque des résidus terroristes continue

L’Algérie qui a réussi à contrer le terrorisme et à contrecarrer les plans diaboliques fomentés par les différentes organisations terroristes, dont Rachad, qui ont tenté de prendre pied dans le pays, est consciente des enjeux de sa stratégie antiterroriste. Grace à son action sécuritaire proactive et préventive et au rejet des algériens de tout ce qui incarne la pensée extrémiste, l’Algérie est devenue un modèle de lutte antiterroristes dans le monde et les médias ainsi que les rapports spécialisés non gouvernementaux ne cessent de relever le niveau de l’efficacité de l’action antiterroriste atteint par l’armée algérienne. Preuve en est que la chasse des résidus terroristes se poursuit et s’intensifie en 2022 notamment contre les cellules dormantes. Selon les dernières informations, cinq éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés en une semaine, dans des opérations distinctes à travers le territoire national. C’est ce qu’a indiqué mercredi le ministère de la défense dans un communiqué. En outre, un autre détachement combiné a découvert et détruit une cache contenant 6 bombes de confection artisanale lors d’une opération de fouille et de recherche à Skikda. Des détachements combinés de l’Armée nationale populaire (ANP) ont arrêté cinq éléments de soutien aux groupes terroristes dans des opérations distinctes à travers le territoire national, durant la période du 3 au 9 août, selon un bilan opérationnel rendu public mercredi par le ministère de la Défense nationale (MDN). Les résultats remarquables enregistrés par les forces de l’ANP remontent depuis le début de l’année de 2022. Sept terroristes notoires avaient été capturés dans le massif de Bab Douar dans la wilaya de Skikda et cette opération continue de faire parler d’elle. Pourquoi? C’est à la suite de cette opération et des aveux arrachés à des terroristes détenus que la véritable « toile d’araignée » de complots ourdis montés de toutes pièces contre l’Algérie par certaines organisations terroristes dont Rachad, lesquelles étaient appuyées logistiquement et financièrement par des cercles extérieurs « ennemis » a pu être démantelée. Cela entre dans le cadre des opérations de choix de l’ANP qui privilégient la ponctualité, l’efficacité et des résultats immédiats. Un rapport américain évalue en 2022 la lutte antiterroriste de l’Algérie de positive. En proie aux résidus d’el Qaida, l’Algérie mène son combat contre le terrorisme, souligne ainsi un rapport d’évaluation sécuritaire de l’américain enterprise Institute. Dans la dynamique, des efforts soutenus de la lutte antiterroriste et contre la criminalité organisée multiforme, des unités et des détachements de l’Armée nationale populaire ont exécuté, durant la période du 03 au 09 août 2022, plusieurs opérations ayant abouti à des résultats de qualité qui reflètent le haut professionnalisme, la vigilance et la disponibilité permanente de nos Forces Armées à travers tout le territoire national », précise la même source, relevant que « dans le cadre de la lutte antiterroriste, des détachements de l’ANP ont arrêté 05 éléments de soutien aux groupes terroristes dans des opérations distinctes à travers le territoire national, tandis qu’un autre détachement combiné a découvert et détruit une cache contenant six (06) bombes de confection artisanale lors d’une opération de fouille et de recherche à Skikda ». « Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et en continuité des efforts intenses visant à contrecarrer le fléau du narcotrafic dans notre pays, des détachements combinés de l’ANP ont arrêté, en coordination avec les différents services de sécurité au niveau des territoires des 2ème et 3ème Régions militaires, 08 narcotrafiquants et ont déjoué des tentatives d’introduction de quantités de drogues à travers les frontières avec le Maroc, s’élevant à 212 kilogrammes de kif traité, indique le communiqué du MDN, ajoutant que « 07 autres narcotrafiquants ont été arrêtés en leur possession de 49286 comprimés psychotropes lors de diverses opérations exécutées à travers les Régions militaires ». Par ailleurs, des détachements de l’ANP « ont intercepté, à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar, In Guezzam et Djanet, 180 individus et saisi 18 véhicules, 332 groupes électrogènes, 250 marteaux-piqueurs, 13 tonnes de mélange d’or brut et de pierres, ainsi que des outils de détonation et des équipements utilisés dans des opérations d’orpaillage illicite » ajoute le communiqué, relevant que « 14 autres individus ont été appréhendés et 05 fusils de chasse, 01 pistolet automatique, 80519 paquets de tabacs, 3367 unités de diverses boissons, ainsi que des quantités de denrées alimentaires destinées à la contrebande s’élevant à 105 tonnes ont été saisis à Ouargla, El Oued, Biskra, Sétif, Batna et In Guezzam ». Dans le même contexte, les Garde-frontières « ont déjoué, en coordination avec les services de la Gendarmerie nationale, des tentatives de contrebande de grandes quantités de carburants s’élevant à 70866 litres à Tamanrasset, Tébessa, El-Tarf et Souk Ahras », selon la même source, ajoutant en outre que les Garde-côtes « ont déjoué, au niveau de nos côtes nationales, des tentatives d’émigration clandestine et ont procédé au sauvetage de 60 individus à bord d’embarcations de construction artisanale, alors que 268 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été arrêtés à travers le territoire national ».

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Avantages accordés aux investisseurs par l’AAPI. Près de 160 secteurs d’activités exclus

Algérie–investisseurs pourquoi ça ne marchait ...

Rencontre du FLN et suspension surprise des travaux. Incidents verbaux et vive contestation

Une réunion, regroupant les cadres ...

Après deux ans d’exception, retour au système habituel dans l’enseignement. Rentrée des classes pour 11 millions d’élèves

La dernière épine qui pesait ...

Hassi Mefsoukh. Le président de l’APC soulève le problème du «manque de foncier de l’habitat rural»

Sise à plus de 30 ...

La piste d’une gestion en intérim de la commune de Bousfer se précise. L’incompatibilité d’humeur se poursuit entre le maire et certains de ses élus

La situation de blocage que ...