Accueil » RÉGIONS » Zones d’ombre. Une priorité incontestable

Zones d’ombre. Une priorité incontestable

Dans le cadre des orientations du gouvernement ayant trait au développement des zones d’ombre dans la wilaya de Mostaganem, le wali Mr Aissa Boulahya s’investit avec une ferme volonté à maintenir le cap car ce dossier est considéré hautement prioritaire. Afin de rétablir l’équilibre dans le développement local et remédier à la prise en charge des populations vulnérables. Dans cette optique, la wilaya s’emploie à mettre en œuvre nombre de projets avec un financement de 170 milliards de centimes pour aplanir les difficultés sur lesquelles butent les efforts de développement, en vue d’améliorer les conditions de vie des populations de ces régions, notamment en termes de raccordement aux réseaux d’AEP et d’assainissement, de réalisation de routes rurales, de salles de soins et d’écoles primaires et de soutien à l’habitat rural, indique le communiqué émanant de la cellule de communication de la wilaya. A ce titre, le wali a organisé au niveau de son cabinet, une rencontre afin de mettre sur pied un programme visant à accélérer les projets inscrits au profit des citoyens des zones reculées de la wilaya. A ce titre et en présence du secrétaire général de la wilaya, de Mme la directrice du budget et de la programmation, des membres de l’exécutif ainsi que les chefs de daïra, il a été débattu et étudié diverses propositions relatives à l’utilisation du montant alloué au développement des zones d’ombre. En début de séance, le chef de l’exécutif est revenu sur les programmes des APC de l’année 2020, informant l’assistance des diverses réalisations dans ce cadre précis. Pour ce faire, il a instruit l’ensemble de maintenir la cadence dans les réalisations des projets, en accentuant les suivis afin de préserver les délais impartis à ces derniers. Conscient des enjeux, le wali veut insuffler une véritable dynamique de développement dans les zones d’ombre à travers le territoire de la wilaya. Une dynamique ayant pour seul objectif d’assurer une vie décente aux citoyens et garantir un meilleur cadre de vie à ces populations. Ces instructions sont claires car les priorités sont arrêtées dans la stratégie du premier responsable de la wilaya. Dans cette rallonge du budget réservé aux zones d’ombre, il est aussi question de réhabiliter des voies sur 40 km à travers plusieurs communes, tout en s’assurant sur les priorités et surtout les voies inhabilitées à travers les municipalités. A la fin de la séance, le wali a informé des nouveaux programmes de logement sociaux et LPA inscrits au titre de l’année 2021. Cependant, il a insisté sur la préparation des dossiers avec la disponibilité du foncier afin d’éviter des perturbations dans les lancements des programmes. Pour le wali, le principal et unique objectif préconisé dans cette démarche consiste à prendre en charge le seul intérêt du citoyen, à la faveur d’un développement durable conforme à une justice sociale.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Rencontre régionale sur l’APPI à Mostaganem. Pour consolider l’investissement

«Plus d’attractivité pour une meilleure ...

Séminaire national à Mostaganem sur la céréaliculture en Algérie. Les experts s’expriment sur l’avenir de la filière

A l’hôtel  »Ezouhour », dans la ...

Mostaganem. Journée internationale des personnes aux besoins spécifiques

Depuis 1992, cette Journée est ...

Boulangeries à Mostaganem. Le pain brioché pour rançonner le consommateur

Dans leur majorité, les boulangers ...

Mostaganem. L’espace urbain chasse-gardée du commerce informel

Dans le contexte de l’urbanisation ...