Accueil » RÉGIONS » Zitouna. Visite et inspection du projet de la stèle commémorative de Sifane
Exif_JPEG_420

Zitouna. Visite et inspection du projet de la stèle commémorative de Sifane

Dans le cadre du suivi des projets de développement local par les responsables locaux, la cheffe de daïra d’El Tarf s’est rendue dans la commune de Zitouna. Cette visite entre dans le cadre d’une inspection de plusieurs projets alloués à cette municipalité, dans le cadre du plan de développements communaux. Cette visite s’est déroulée en compagnie du président communal, Saadou Mehrez et de plusieurs membres du conseil communal. La cheffe de daïra s’est rendue sur la bande frontalière algéro-tunisienne au lieu-dit Sifane, un lieu historique puisque le corps de Franz Fanon a été enterré en ce lieu. Frantz Fanon, né le 20 juillet 1925 à Fort-de-France, et mort le 6 décembre 1961 à Bethesda, dans un hôpital militaire de la banlieue de Washington aux États-Unis, est un psychiatre et essayiste. Fanon est l’un des fondateurs du courant de pensée tiers-mondiste et une figure majeure de l’anticolonialisme. Il a inspiré les études postcoloniales. Par ailleurs, épris de justice et de paix, il a épousé la cause algérienne durant la guerre de la révolution et l’a défendue crânement. Fanon est aussi le père spirituel de deux grandes œuvres notamment « Les damnés de la terre et Peaux noirs masques blancs ». Avant de mourir, il avait émis le vœu d’être enterré même sur un pan de la terre algérienne. Son vœu est alors exaucé puisque son corps a été enterré à Sifane, frontière algéro-tunisienne, transféré au cimetière des chouhadas à Ain Kerma où on a aussi érigé en son nom une stèle à l’entrée du chef-lieu communal. En ce lieu, les autorités avaient, il y a deux ans, décidé d’ériger une stèle commémorative où sont inscrits en lettres d’or tous les noms de ceux qui sont tombés aux champs d’honneur, au niveau de la région entre 1954 et 1962. Le projet en question, selon les indications fournies, est achevé à cent pour cent. De retour, la cheffe de daïra, en compagnie de la délégation qui l’a accompagnée, a rendu visite au personnel de l’école rurale « Nchiaa ». Cette école qui accueille tous les élèves, à l’âge de la scolarisation, a bénéficié d’un projet de chauffage au gaz butane. Les travaux sont en cours de réalisation. La responsable a sommé le bénéficiaire de cet important projet de se mettre en concertation avec les responsables de la Sonelgaz afin de pouvoir effectuer le branchement nécessaire des équipements indispensables. Elle a par ailleurs été accueillie au chef-lieu communal où sont amorcés les travaux d’éclairage public à l’entrée de la commune. Ordre a été donné au responsable de ce projet qui libérera, sans aucun doute, la population des coupures intempestives qui surviennent en hiver comme de remettre dans l’état initial la chaussée. Il est à signaler que le projet en question est réalisé sur une subvention accordée à la commune par le premier responsable de la wilaya, en l’occurrence Harchouf Benarrar. La population souhaite que la cheffe de daïra songe à dégager un budget qui permettra de rendre carrossable la chaussée qui mène à la stèle commémorative de Sifane.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ain El Kerma (El Tarf). Réparation du chauffage central de l’école «Bouhawat Mohamed»

Se conformant aux instructions données ...

Réalisation d’une double voie ferrée reliant Annaba à Bled El Hadba. 20 familles relogées

Dans le cadre du projet ...

Coupe d’Afrique. Des écrans géants installés à El Tarf et El Kala

En exécution des instructions de ...

El Tarf. Soirée artistique à l’occasion du Nouvel An Amazigh

A l’occasion de la célébration ...

El Tarf. 470 comprimés hallucinogènes saisis à Drean

Deux trafiquants de drogue ont ...