Accueil » CHRONIQUE » Wait and see!

Wait and see!

Tebboune est à pied d’œuvre, il multiplie les rencontres avec les partis politiques. Déjà c’est une première, puisque le FLN et le RND ne sont pas les premiers à être consultés sur la situation politique et socioéconomique. Ce qui indique que leur avis ne comptera pas «trop» puisqu’ils s’opposeront au projet de la dissolution de l’APN. C’est d’ailleurs le président du Front El Moustakbel, Abdelaziz Belaid, qui a révélé que Tebboune allait dissoudre l’APN dans les prochains jours. L’ex candidat à la présidence a ajouté que Tebboune ne serait pas satisfait des activités de certains ministres. Belaid parle de «prochains jours», ce qui laisse indiquer que la décision aurait déjà été prise. D’ailleurs, Djillali Sofiane confirme ce qu’a dit Belaid. «Le président de la République n’exclut pas la dissolution de toutes les assemblées élues, autant législatives que locales. En tous cas, les élections auront lieu selon un calendrier étalé sur toute l’année 2021», a indiqué le président du parti Jil Jadid, Soufiane Djilali. Il va jusqu’à dire qu’il y aura remaniement ministériel, en révélant que Tebboune veut rééquilibrer l’action du gouvernement tout en allant vers d’autres changements après les élections législatives. Bengrina confirme les deux points. Le FFS n’a pas dit mot sur les deux, préférant mettre en avant le dialogue et l’apaisement avec la libération de tous les détenus d’opinion et l’ouverture des champs médiatique et politique. Le FFS a également demandé la protection des droits de l’homme, la levée des entraves à l’exercice des libertés fondamentales et le bannissement de tous les harcèlements contre les militants politiques et associatifs. Le FFS ne participerait pas à une consultation s‘il n’a pas des «garanties» qu’il y aurait de l’apaisement. Le FLN et le RND n’ont pas réagi à la dissolution de l’APN comme ils ont l’habitude de le faire dès que cette hypothèse est soulevée. Mais, peut-on envisager des élections avec les mêmes partis ? La loi sur les associations et les partis aurait dû être la première à être changée avant la loi sur les élections. Pour le moment, wait and see !

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le blé, l’autre «char»!

Malgré la chute des prix ...

La Palestine encore agressée!

Neuf Palestiniens ont été tués, ...

L’OPEP+ inflexible !

Les prix du pétrole brut ...

Un partenariat gagnant-gagnant!

Le président Tebboune a affirmé, ...

Les chars Léopard 2 de la discorde!

La guerre en Ukraine s’amplifie ...