Accueil » ORAN » Voiries et risques de débordement en cas de fortes pluies. Comment sont construits et curés les avaloirs?

Voiries et risques de débordement en cas de fortes pluies. Comment sont construits et curés les avaloirs?

Avaloirs et bouches d’égout improvisés, à quoi servent-ils? Quelle est leur capacité d’évacuation? Et comment influent-ils sur la nappe d’eau souterraine? L’état des routes ne prête pas à l’optimisme, encore plus celui des avaloirs, au vu du spectre grandissant d’une forte pluviométrie qui plane ces jours-ci, à la faveur du changement climatique. Les avaloirs et autres bouches d’égout sont un régulateur indispensable des eaux pluviales. Ils permettent de libérer les voiries des eaux pluviales en cas de fortes pluies et les orienter vers le réseau d’assainissement de la ville. Le sol d’Oran qui ne contient pas moins de 80 km de réseaux souterrains non exploitables, est un vrai gisement. Les statistiques montrent que sur un total de 24 millions de mètres cubes d’eaux pluviales qui s’abat sur la ville, seulement 02 millions de mètres cubes sont récupérables, selon certaines estimations. Ces quantités d’eau importantes sont censées renforcer l’alimentation en eau de la ville et aller à l’irrigation des terres agricoles. Avec des avaloirs et des bouches d’égout à fonctionnement de qualité, la récupération des eaux pluviales à des fins agricole, industrielle et domestique, serait améliorée. La question cruciale liée à la capacité des avaloirs à libérer les eaux pluviales entrent dans la façon dont ils sont aménagés. Malheureusement, l’état des avaloirs ne donne pas toujours satisfaction, en raison de leur sous «dimensionnement». Construits souvent hors normes, ils ne répondent pas à la capacité de filtrage des eaux quand on sait surtout qu’un simple détritus en plastique le rende inutilisable, ce qui se répercute sur les voiries qui deviennent inondées d’eaux. Il existe plusieurs techniques d’entretien des avaloirs et des bouches d’égouts obstruées dont le détartrage et le curage mais c’est la manière «dépassée» et obsolète dont ils sont curés ou nettoyés qui poserait plutôt problème selon des spécialistes.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Pour mettre fin à la hausse des prix des fruits et légumes. Série de mesures pour garantir la stabilité

Les prix des fruits et ...

Risque de fortes pluies. Oran a besoin de «nouveaux avaloirs»

«De par sa position géographique ...

L’APOCE compte mettre de l’ordre dans ce créneau très juteux. Tout ce qui brille, n’est pas or

Comment savoir qu’une telle ou ...

Le PDG annonce une réorganisation totale du transporteur aérien algérien. Air Algérie: Un nouveau plan de vol

Air Algérie voit grand. La ...

Préparatifs du 11 décembre 1960. La wilaya Oran programme une distribution de logements

Dans le cadre des festivités ...