Accueil » ACTUALITE » Visite d’Etat du président Tebboune en Turquie. L’exemple d’un partenariat solide

Visite d’Etat du président Tebboune en Turquie. L’exemple d’un partenariat solide

La diplomatie extérieure algérienne est au beau fixe. Le ballet diplomatique devenu incessant entre Alger et Ankara, depuis quelques mois déjà, n’est plus un mystère. Il renseigne profondément sur les liens fraternels et historiques mutuels, a priori plus que jamais soudés et solides. Et les relations bilatérales n’ont jamais été aussi réussies et renforcées. Les rapports entre les deux pays devront être davantage peaufinés avec la visite d’Etat du président de la République, M. Abdemadjid Tebboune, en Turquie, à l’invitation de son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan. Des contrats importants dans plusieurs domaines seront signés entre les deux pays, durant cette visite qui constitue le « socle » de la coopération entre les deux pays partagés par une histoire commune riche et un partenariat diversifié ces dernières années. De même qu’il serait prévu que le président algérien tienne un sommet avec son homologue turc Erdogan. La Turquie avec ses médias a multiplié les déclarations de bonne intention et de fraternité avant la visite du président algérien. C’est une visite « très attendue » du président de la République, Abdelmajid Tebboune, après plusieurs autres pays. C’est aussi une opportunité pour consolider les relations entre les deux pays frères. L’objectif est de hisser le partenariat à la hauteur des attentes de leurs deux peuples. Un nouvel élan de la coopération mutuelle est recherché de la visite de trois jours du président Tebboune en Turquie laquelle devra, selon les observateurs, permettre de booster les relations bilatérales soutenues, il faut le reconnaître, par un Traité d’amitié et de coopération, signé en 2006, et de renforcer le partenariat liant les deux pays et poursuivre la concertation politique sur les questions régionales et internationales. Le déplacement du chef de l’Etat à Ankara intervient après une série de visites et de rencontres menées entre les hauts responsables des deux pays, notamment depuis la visite de travail et d’amitié effectuée par le président turc en Algérie les 26 et 27 janvier 2020, juste après l’élection de M. Abdelmadjid Tebboune à la magistrature suprême. Au cours de cette visite, le président Erdogan avait souligné le « caractère stratégique » des relations entre l’Algérie et la Turquie en réaffirmant la disponibilité de son pays à intensifier les échanges économiques bilatéraux ainsi que la poursuite de la concertation politique sur les questions d’intérêt commun. Le contexte international en ébullition depuis l’invasion russe en Ukraine et la montée des tensions entre les Palestiniens et les Israéliens, a incité beaucoup de pays occidentaux du monde à reconsidérer leurs relations avec l’Etat hébreu. L’Algérie et la Turquie, fortes de leur conviction commune de renforcer leurs relations pour se mettre à l’abri des aléas notamment en ce qui concerne l’approvisionnement en ressources énergétiques dont le gaz, développent une vision un peu rapprochée sur pas mal de questions et dossiers géostratégiques. De nouvelles perspectives seront ouvertes entre les deux pays à l’occasion de la visite du président Tebboune en Turquie. Pour rappel, c’est en décembre 2021 que le Premier ministre Aimene Benabderrahmane avait représenté le président Abdelmadjid Tebboune aux travaux du 3ème Sommet Turquie-Afrique, tenu à Istanbul, durant lequel il avait été reçu par le président Erdogan. A l’issue de cette audience, M. Benabderrahmane avait affirmé qu’il avait été chargé de transmettre plusieurs messages au président Tebboune, notamment une invitation de la part de son homologue turc pour effectuer une visite en Turquie « dans les plus brefs délais ». A ce propos, M. Benabderramane avait précisé que la visite du chef de l’Etat en Turquie permettra aux relations stratégiques entre les deux pays de « s’ouvrir sur d’autres perspectives qui seront à la hauteur des attentes des deux peuples algérien et turc ». D’autres visites bilatérales aussi importantes ont concerné aussi bien les chefs de la diplomatie des deux pays que des ministres et responsables en charge de divers secteurs d’activité dont ceux de l’Energie et de l’Industrie. Ainsi, les deux pays ont maintenu une intense concertation confortée par la tenue de la 11ème commission mixte intergouvernementale de coopération économique, scientifique et technique le 9 novembre 2021, alors que des préparatifs sont en cours pour l’organisation de la première session du Conseil de coopération de Haut niveau, décidée conjointement par les présidents Tebboune et Erdogan. Au niveau parlementaire, les assemblées élues des deux pays entretiennent également une large coopération à travers des échanges, des visites réciproques de délégations et de mises en place de groupes d’amitié en vue de renforcer les relations parlementaires et de se concerter sur l’adoption de positions communes concernant les questions d’intérêt commun. A plusieurs occasions, la Turquie, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, avait fait part, de sa volonté de poursuivre la coopération à tous les niveaux avec l’Algérie, notamment sur les questions régionales et internationales dans l’objectif de garantir la sécurité et la stabilité dans l’ensemble de la région. Cette volonté de travailler en commun s’était matérialisée par la signature de plusieurs accords de partenariat et de coopération ainsi que des mémorandums d’entente dans divers secteurs, notamment l’énergie, l’agriculture, le tourisme, l’enseignement supérieur, la culture, la diplomatie, la santé et les start-up. Au plan économique, le partenariat entre Alger et Ankara se renforce davantage et se développe de façon dynamique, donnant lieu à la tenue de nombreux forums d’affaires réunissant les opérateurs économiques et les chefs d’entreprises, à la croissance du volume d’échanges commerciaux et des projets d’investissements mutuels.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Elections présidentielles du 07 septembre prochain. Le FLN pour la candidature de Tebboune

Le Président de la République ...

Pour assurer les permanences de trois jours de l’Aïd Al Adha. 1.008 commerçants réquisitionnés dont 291 boulangers et 03 laiteries

L’Aïd Al Adha est une ...

Le Président de la République s’exprime sur les souffrances des ghazaouis. «Une tache dans l’histoire de l’humanité»

Des bombardements et des morts ...

Mers Al Hadjadj. Près de 200 embarcations de fortune évacuées mercredi du petit port

Dans le cadre de la ...

L’armée sioniste a détruit intentionnellement toutes les infrastructures de base. Plus de 20 ans pour reconstruire Ghaza

Comment reconstruire la bande de ...