Accueil » CHRONIQUE » Vers un reconfinement ?

Vers un reconfinement ?

La contamination au Covid-19 est en progression et la situation pandémique est devenue inquiétante en Algérie bien que la pandémie fasse des ravages en Occident où plusieurs pays se sont reconfinés. Chez nous, depuis deux semaines, 300 cas sont officiellement enregistrés. Des experts et les spécialistes multiplient les appels de détresse sur les réseaux sociaux, en indiquant que la situation est catastrophique dans plusieurs hôpitaux. Le Pr Kamel Senhadji, président national de sécurité sanitaire de Covid-19, n’écarte pas l’option d’un retour à un confinement total. Dans un entretien accordé à TSA, il souligne que le relâchement face aux mesures barrières ainsi que la reprise des activités économiques et sociales ont favorisé l’apparition de nouveaux clusters dans les entreprises et au sein des familles. Pire, il est sceptique par rapport aux prochains jours où il affirme: «Il ne faut pas se leurrer, chez nous, avec la rentrée scolaire qu’on a entamée, la rentrée sociale et la reprise des activités commerciales, il y aura une réaction de reprise des contaminations. On l’a déjà vu, là où les contaminations augmentent, cela s’explique par toutes ces modifications dans les comportements ». En évoquant le non respect des geste barrières, il prévient : «A un moment donné, on va être rattrapé par cette négligence et vous allez voir dans quelques jours probablement qu’on sera obligés de resserrer un peu les vis par rapport au confinement lequel a donné les résultats ». Au demeurant, le directeur de l’Institut national de santé publique et membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, le professeur Elias Rahal, a indiqué que 26,84% des hôpitaux connaissent une saturation au niveau national à cause de la Covid-19, y compris les lits de réanimation. «Il y a même certains des services de chirurgie qui ont été utilisés dans certains hôpitaux, comme la capitale, pour recevoir des personnes infectées par le Coronavirus », a-t-il ajouté. Le directeur de l’INSP a pointé du doigt aussi la hausse des déplacements, en particulier entre les wilayas, et le fait de ne pas porter de masque de protection qui est l’une des raisons d’augmentation du nombre d’infections. Il estime que le non-respect des mesures sanitaires est à l’origine de cette hausse. Le reconfinement semble-t-il être une solution et une option pour faire face à cette montée?

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La gériatrie, l’autre requête…

Le président du Conseil national ...

Les propositions des syndicats de l’Education

Les syndicats du secteur de ...

La guerre de l’UE pour le gaz!

L’approvisionnement en gaz de l’Europe ...

L’Algérie intégrera le BRICS, le tournant!

Près de deux mois après ...

L’OPEP+ ne se laissera pas faire!

Les cours du pétrole brut ...