Accueil » ORAN » Vaccination dans les Galeries d’art, à la Cathédrale, à la Médiathèque, aux salles de cinéma et à l’Emec. Est-ce possible?

Vaccination dans les Galeries d’art, à la Cathédrale, à la Médiathèque, aux salles de cinéma et à l’Emec. Est-ce possible?

Les structures de santé publique avec leurs établissements de proximité font face à une demande plus accrue de malades et de personnes volontaires à la vaccination contre la pandémie alors que la troisième vague du Covid-19 frappe de plein fouet le pays, particulièrement les grandes villes comme Oran. Les travailleurs des communes qu’ils soient des services des divisions ou des secteurs urbains, sont en contact quotidien permanent avec les citoyens dans le cadre de l’exercice de tâches courantes comme l’assainissement, la voirie, l’hygiène, le traitement de l’environnement, le ramassage des ordures ménagères et le contact avec les usagers dans le cadre de la rédaction de documents divers à l’état civil pour ne citer que ces opérations. Il va sans dire que le personnel communal «du terrain» est devenu, par la force de la circonstance sanitaire actuelle, plus vulnérable que jamais aux contaminations par les variants du Covid, ce qui explique l’appel lancé dernièrement par les travailleurs de plusieurs services et divisions des secteurs urbains de la ville d’Oran afin d’élargir les vaccinations et ne pas les circonscrire dans des centres de vaccination communaux «ciblés». La commune d’Oran qui compte près de 9.000 travailleurs, a besoin de lancer une campagne de vaccination de masse. La vaccination a été lancée dans les structures de santé, les dispensaires, les espaces publics telle la place Tahtaha de Mdina Jdida dont le centre de vaccination a été transféré, il y a quelques jours dans une école primaire de Sidi Blel et certaines administrations comme la Chambre de commerce et de l’industrie de l’Oranie (CCIO). Devant la surcharge constatée au niveau des centres de santé d’Oran avec les files d’attente de préposés à la vaccination depuis 6h du matin à cause de la forte affluence, les travailleurs communaux notamment ceux qui sont «en service», ne peuvent pas quitter leur poste pendant de longues heures pour subir le vaccin. Il suggèrent d’élargir les centres de vaccination «à toutes les délégations communales et toutes les divisions» afin d’accélérer le processus de vaccination des travailleurs, vu que les variants sont plus rapides et plus forts que la Covid-19 dont les symptômes apparaissent dès quatre ou six jours de l’infection.  «Cela devient très inquiétant et les communaux veulent voir lancer une vaccination anti-Covid à grande échelle dans les milieux des travailleurs et leurs familles, vu leur nombre important au niveau des différents services (directions et divisions)», a fait observer, jeudi, un syndicaliste qui suggère au passage «d’installer aussi un centre de vaccination dans le cabinet du maire». A l’heure où la vaccination, tout venant, s’accélère de jour en jour, Oran, avec l’ouverture de nouveaux centres de vaccination, il y a lieu toutefois d’intensifier cette campagne chez les travailleurs des communes de la wilaya d’Oran. Pour rappel, la vaccination a été lancée dans plusieurs structures publiques comme la Cnas, la Chambre de commerce où outre les personnels de service, les citoyens peuvent aussi s’y inscrire et être immunisés contre les variants mais en fonction des doses de vaccin restantes mais cela reste insuffisant, eu égard de la forte demande relevée ce week-end au niveau des citoyens et des personnels des entreprises. Un travailleur communal propose à cet effet de multiplier les centres de vaccination afin, dira-t-il, «de protéger le maximum d’ouvriers». Alors, des centres de vaccination à la Galerie d’art de Larbi Ben M’hidi, à la Médiathèque d’Oran, à la Cathédrale ou encore dans les salles de cinéma et l’Emec prochainement est-ce possible? Ces structures, faut-il le noter, sont en effet fermées tout le temps et ce, à longueur de l’année.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Élection présidentielle anticipée. Une responsabilité historique

L’Algérie, un riche pays au ...

Les décisions de démolition au centre d’une Journée d’études et de formation des maires. Le wali tire ses flèches sur le permis de complaisance et les permis modificatifs

«Lever les zones d’ombre et ...

Ecole Supérieure de la Douane d’Oran. «Zéro papier» pour les formalités douanières et pas de géant vers la modernisation

La meilleure illustration du saut ...

Levée de gel sur les communes de Hassi Benokba et Hassi Bounif. Les Maires installés et reprise en charge des affaires publiques

Le wali d’Oran Sayoud Said ...

La mutation digitale dans le secteur de la Santé se poursuit. Vers le «zéro papier» dans les hôpitaux

Comment se faire soigner ou ...