Accueil » ORAN » Usine Renault de Tlélat. Espoirs intacts des travailleurs et problème de la pièce détachée

Usine Renault de Tlélat. Espoirs intacts des travailleurs et problème de la pièce détachée

Le gouvernement a instauré des dispositions réglementaires afin d’encourager les partenariats et le montage des véhicules dans le cadre de l’investissement porteur pour l’avenir de l’économie à travers certains mécanismes de facilitation et de textes de lois. L’usine Renault de Tlélat, inaugurée en novembre 2014, avait tracé un objectif d’un volume de production de 150.000 véhicules et a réalisé un bilan d’activité, jugé à l’époque extraordinaire en favorisant entre autres segments, le montage, la formation (ndr plus de 2000 emplois créés et assurés sans compter les emplois indirects), l’action sociale et le service après-vente aisé, de même qu’elle a augmenté ses capacités de production dès 2015 en passant de 25.000 véhicules à 35.000 véhicules / an. L’espace de ses deux premières années d’existence, sa production avait atteint 55.000 véhicules ce qui paraît déjà à cette époque « plus que satisfaisant » selon ses responsables. Toutefois, depuis 2019, le rythme de production baissait et les informations fusaient alors ici et là et même au sein des travailleurs, sur le devenir de la chaîne de production, alors en nette régression pour cause de problème lié à l’indisponibilité des kits de la pièce détachée des véhicules. Symbol made in bladi, première marque produite après l’épuisement des quotas qui leur ont été autorisés. En 2020, les marchés de Groupe étaient impactés par la pandémie du Coronavirus et les restrictions sur les importations. Le contrat signé par le gouvernement et le constructeur stipulait «que 25.000 véhicules devaient être produits dans un premier temps pour passer ensuite à 75.000 véhicules par an». Le gouvernement avait décidé dès 2019 sa fermeture «momentanément», après l’arrêt d’’importation des kits SKD CKD. Un nouveau cahier des charges était alors en ligne de mire. A partir de Mai 2021, l’activité fut graduellement reprise et le chiffre d’affaires s’améliorait de plus en plus comparé à 2019. L’usine a aussi pris soin de «recontacter» ses anciens clients sur les commandes de leur véhicule. Une source proche de l’usine a indiqué dimanche que «les espoirs des travailleurs de reprendre pleinement et totalement l’activité sont restés depuis intacts». L’usine nourrit des ambitions jusqu’en 2030 et a multiplié sa chaîne de production. Elle a réussi à développer pas moins de quatre sociétés employant chacune entre 300 et 400 ouvriers. «L’activité a repris progressivement pour montrer la bonne intention et la bonne foi des travailleurs en attendant le cahier des charges et la nouvelle autorisation pour la réception de la pièce détachée utile au montage» vient d’expliquer le représentant social. «Nous faisons face encore une fois au problème de l’indisponibilité de la pièce détachée (les kits) malgré le bilan positif de l’usine» rappelant par ailleurs qu’«un écrit avait été adressé dans ce sens en février 2021 aux autorités centrales» a souligné une source proche de l’usine, se présentant être le représentant du partenaire social de RAP qui ajoute que «pour le moment (ndr jusqu’à dimanche 15 Mai), la pièce détachée n’est pas disponible». Et de préciser que l’activité de production risque d’être à tout moment affectée, ce qu’il faut c’est juste l’autorisation d’acquisition du matériel citant au passage un certain texte (ndr article 24 d’un journal officiel de 2019) permettant certaines facilitations dans ce domaine.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les délégations sportives étrangères sont arrivées pour prendre part aux JM 2022. Bienvenue à Oran

Les athlètes et leurs délégations, ...

Après l’enquête sur 3.000 agents balayeurs de la commune. Des contrats de recrutement de trois mois pour rendre la ville neuve

L’enquête demandée, il y a ...

Oran affiche ses ambitions de métropole méditerranéenne. Un passé glorieux, un présent radieux

Au passé riche et mythique, ...

Athlètes et membre de délégations de pays musulmans hôtes des JM d’Oran de 2022. La prière de vendredi à la Mosquée pôle Ibn Badis

Les jeux méditerranéens d’Oran de ...

Les deux roues motorisées en milieu urbain pendant les JM d’Oran. Une solution ou problème?

Comment apprendre à conduire une ...