Accueil » ACTUALITE » Usine Renault Algérie de Oued Tlelat. Reprise ou pas reprise?

Usine Renault Algérie de Oued Tlelat. Reprise ou pas reprise?

L’usine Renault d’oued Tlélat, inaugurée le 10 novembre 2014, a annoncé la reprise momentanément de son activité après une nouvelle période d’arrêt. Cette reprise intervient à la faveur de mesures de déblocage par le gouvernement des kits d’assemblage des véhicules. Une mesure qui a, d’ores et déjà, suscité un engouement sans précédent aussi bien chez les dirigeants de l’usine que chez les équipes de travail en place après une longue période d’incertitude qui planait sur l’avenir des travailleurs. Cette reprise déjà annoncée en janvier 2022, était jusqu’ici perturbée par le retard d’arrivage des kits de montage bloqués au niveau des ports ce qui avait incité l‘usine Renault d’oued Tlélat à renouveler ses appels aux autorités nationales centrales afin d’accélérer les démarches. Théoriquement, le ciel grisâtre semble se dégager peu à peu sur les travailleurs de l’usine, qu’on annonçait pourtant sur les départs et au chômage à la suite d’une assez longue période de disette et de rupture de production en l‘absence des kits supplémentaires. Les véhicules qui seront montés seront destinés aux citoyens qui ont déjà passé leur commande alors que, s’agissant de ceux parmi les clients qui ont annulé les commandes, les voitures fabriquées seront tournées vers les Showrooms pour être commercialisées à travers tout le pays. Du nouveau concernant l’usine de montage automobile Renault Algérie implantée à Oued Tlelat, dans la wilaya d’Oran. La date de reprise officielle de l’usine est donc fixée. Cette unité devrait en effet reprendre le 5 octobre prochain. Cette reprise ne sera cependant que partielle, puisqu’elle ne concerne que l’assemblage des kits qui étaient bloqués jusque-là au niveau du port d’Arzew. Après un début d’activité en apothéose durant les premières années de sa mise en service lors desquelles elle avait réussi à atteindre la production de 50.000 véhicules par an avec un objectif d’atteindre 75.000 véhicules par an, l’usine Renault Algérie créée en 2013 avait, rappelons-le, commencé à baisser le rythme vers la fin 2019. La conjoncture du coronavirus aidant, l’usine était contrainte de mettre en stand-by sa production en attendant d’y voir plus clair. Cette conjoncture avec ses effets sur la fermeture et la suspension provisoires des importations a eu ses conséquences puisqu’elle fut forcée de fermer les portes en 2020 suite à la décision du gouvernement de suspendre l’importation de kits SKD/CKD. Les espoirs de voir l’usine rebondir étaient toutefois de mise. L’entreprise avait déjà commandé un certain nombre de kits estimés à 5.000 unités qui seront toutefois bloqués au port d’Arzew, faute d’autorisations. Les responsables de cette usine qui employait des dizaines d’ouvriers, multiplient depuis les démarches pour récupérer cet équipement, et ce, afin de fabriquer les voitures qui étaient commandées par des citoyens. Le 20 janvier dernier, la direction du constructeur automobile français en Algérie a annoncé la reprise imminente de son usine d’Oran, après avoir réussi à avoir l’aval des autorités algériennes pour débloquer ces kits. « Après une nouvelle période d’arrêt d’activité, l’usine de Renault Algérie Production reprend momentanément la production, les équipes sont heureuses de se retrouver et de reprendre le travail. Suivez-nous les prochains jours et découvrez leur quotidien », avait indiqué Renault Algérie.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’importation de la viande rouge continue. Faire face à la hausse des prix

Hausse des prix des viandes ...

Ruées massives et précoces des estivants sur les plages de l’ouest Il ne suffit plus de température minimum pour se baigner

Faut-il attendre une température minimum ...

Sécurisation des plages «Opération coup de poing contre les squatteurs»

Comme il a été dénoncé ...

Prochaine session d’APW. Les forêts, la saison estivale, la santé et d’autres dossiers

La prochaine Session ordinaire de ...

Le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres. Projets de grande envergure au menu

Un nouveau Conseil des ministres ...