Accueil » RÉGIONS » Universitaire d’Ouled Fares (Chlef). Le wali célèbre la journée nationale de l’étudiant au niveau du pôle universitaire

Universitaire d’Ouled Fares (Chlef). Le wali célèbre la journée nationale de l’étudiant au niveau du pôle universitaire

Le wali de Chlef Brahim Ghemired s’est rendu, hier, en compagnie de plusieurs personnalités civiles et militaires, au niveau de l’amphithéâtre du pôle universitaire d’Ouled Fares pour célébrer la journée nationale de l’étudiant qui coïncide avec le 19 mai de chaque année, une journée du 19 mai pour commémorer celle du 19 mai 1956, il y de cela 68 ans, une journée historique au cours de laquelle les étudiants algériens ont décidé de faire grève, personne n’entrera à l’université, des étudiants vaillants qui en cette journée du 19 mai 1956 ont changé le cours de l’histoire et comment ! de forte bonne manière, comme un seul homme, ils ont déserté les bancs de l’université et même ceux du lycée, non pas pour flâner dans les rues mais pour rejoindre en masse le maquis auprès de l’Armée de Libération Nationale (ALN et son organisme politique le Front de Libération Nationale FLN).
Les étudiants algériens sont désormais face à la colonisation, la mort ne leur fait plus peur car, étudiants et étudiantes, se sont tous rendus à l’évidence qu’avec un diplôme nous ne ferons pas de meilleurs cadavres, à quoi donc serviront les diplômes que le colonisateur nous offre pendant que notre peuple lutte héroïquement, pendant que nos mères, nos épouses et nos sœurs sont violées «Allah yane hal’ha hayate, El Moute ouala Del »
Des conférences ont été faites et qui ont été suivies avec beaucoup d’intérêt par les étudiants présents, des conférences, les conférenciers ont indiqué les étapes communes à la révolution et la Sunna, le choix du jour et du mois pour le déclenchement de la révolution, le 06 Rabi El Aouel 1374 hégirien correspondant au 1er novembre 1954, temps béni parce que de bon augure, la rédaction d’une plateforme dont la formule liminaire était : « Au nom de Dieu Clément et miséricordieux», car tout ce dont le nom de Dieu n’est pas évoqué est mutilé, les conférenciers évoqueront le combat d’aujourd’hui qui est celui de l’intelligence, de l’innovation et technologies nouvelles, c’est bien de s’investir dans la politique mais cela ne suffit plus aujourd’hui, il faut aller de l’avant et sortir l’Algérie de dépendance en tout point de vue.

À propos A.Boukhtache

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Chlef. Des missionnaires de l’APN chargés de la pêche dépêchés en informateurs

Une commission de l’APN chargée ...

Barrage de Sidi Yacoub (Chlef). Les citoyens avoisinant sensibilisés contre les baignades

Cette saison estivale 2024 ne ...

Habitat à Chlef. Une distribution de 3000 logements prévue pour la fête du 05 juillet

Attendues avec impatience par les ...

Protection des forêts à Chlef. Un plan de lutte contre les feux mis en place

La forêt occupe au niveau ...

Habitat et urbanisme à Chlef. Une 1ère tranche 2024 de 1700 logements AADL 3

La wilaya de Chlef qui ...