Accueil » ORAN » UNFA (Bureau de la wilaya d’Oran). La femme algérienne et la cause palestinienne

UNFA (Bureau de la wilaya d’Oran). La femme algérienne et la cause palestinienne

Un rassemblement de solidarité au peuple palestinien s’est tenu, ce lundi, au siège de l’UNFA, bureau de wilaya d’Oran. La rencontre a rassemblé des dizaines de femmes, des représentants de la société civile, des chercheurs et des professeurs d’université. S’exprimant à cette occasion, Mme Mahi, secrétaire générale du bureau d’Oran, a affirmé que l’occupant israélien est en train de perpétrer un massacre à ciel ouvert contre le peuple palestinien et a souligné le droit de ces derniers à récupérer leurs terres occupées par l’entité sioniste. L’Union nationale des femmes algériennes reconnaît également le droit de nos frères palestiniens à établir un Etat indépendant et exprime l’espoir que toutes les personnes conscientes dans le monde se souviendront des milliers de massacres commis par l’occupant. Or, si la violence de l’occupation touche tous les Palestiniens, elle a un impact plus fort sur les femmes. Le coordinateur régional Ouest de l’Union nationale pour la promotion du mouvement associatif (UNPMA), M.Mustapha Guedih, a déclaré d’emblée que cette journée de solidarité avec le peuple palestinien se veut l’expression de notre engagement collectif en faveur de la réalisation des droits inaliénables des Palestiniens et d’ajouter que cette haine de l’occupant terroriste encouragée par l’Occident et les Etats unis, a pris en otage toute la population de Gaza, en une véritable prison à ciel ouvert et a transformé toutes les infrastructures et habitations de la bande de Gaza, en tombes collectives. Ce dernier a fait appel à toute la société civile pour dénoncer les crimes et massacres perpétrés contre nos frères palestiniens et à déposer plainte à la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité. Pour Mme Khadouja Korti, cadre de l’UNFA, elle s’est dit consternée par les politiques et les mesures discriminatoires imposées par l’occupant israélien à l’encontre du peuple palestinien ; cette dernière n’a pas manqué de critiquer l’attitude des Etats-Unis qui ont entravé, au Conseil de sécurité de l’ONU, une prise de décision condamnant l’occupant. Mme Fatiha Guerroudj, professeur à l’université (USTO), dira que les attaques commises par les forces d’occupation contre Gaza et la mosquée d’El Aqsa et la violence qu’elle exerce sur les Palestiniens sans défense, rappellent une nouvelle fois les violations systématiques des Droits de l’Homme et des libertés fondamentales. L’oratrice a salué les efforts consentis par l’Algérie à l’instar des organisations de la société civile dans le soutien commun de la Palestine.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Journée commémorative. 232 ème anniversaire de la libération de la ville d’Oran de la colonisation espagnole

La libération d’Oran en 1792 ...

A quand un transport digne d’Oran

Le transport public n’est pas ...

Journée nationale du chahid. Les sœurs Benslimane ressuscitées

Proclamée officiellement le 18 février ...

Hassi Bounif. Triste constat

Hassi Bounif s’est malheureusement métamorphosé ...

Gardiens de voiture. «Il est grand temps de mettre fin à l’anarchie»

Il semble que le phénomène ...