Accueil » CHRONIQUE » Une épidémie d’inconscience

Une épidémie d’inconscience

Une question dont on ne se lasse pas de se la poser, dès que l’on aborde le problème de la pandémie du Covid19: Pourquoi nos concitoyens boudent-ils le vaccin? Pourtant, il a été préparé avec les plus grands soins, par les plus réputés labos du monde.. Il y a, sûrement quelque chose qui ne va pas, qui serait derrière cette répugnance presque collective, envers un vaccin, qui représente pour le moment, l’unique salut contre la contamination.., qui marque un grand retour sur le terrain.. La raison plausible, à notre avis, c’est qu’il n’y a pas encore cette relation de confiance totale qui devrait, normalement, s’établir entre le citoyen et ce médicament. A l’égard, par exemple, de cette confiance qui est très bien liée concernant les vaccins périodiques destinés aux bébés nourrissons, afin de les préserver de quelques maladies infantiles qui les menacent.. Donc, toute cette aversion qui laisse le citoyen se fier à un destin, fatalement menaçant pour sa vie, plutôt que de se prémunir par un vaccin, dont il n’est pas ou peu sûr de son efficacité.. Il serait judicieux de rappeler dans cet ordre d’idées, que des fausses informations avaient commencé à circuler ici en Algérie ou ailleurs, depuis la mise en disponibilité de ce médicament sur le marché et les premiers essais de son administration, au sujet non seulement, de sa prétendue inefficacité contre le covid19, mais pis encore, sur un hypothétique aspect mortellement dangereux, qu’il pourrait représenter sur la santé et même sur la vie du patient. C’est ainsi qu’un climat de méfiance et de suspicion s’était de facto installé dans les esprits… Déjà, rappelez- vous que tout au début de la propagation du coronavirus, il a fallu beaucoup de peines, pour convaincre quelques-uns de nos sceptiques concitoyens de l’existence même du covid19, alors qu’il contaminait et tuait quotidiennement des dizaines de personnes… Ici et ailleurs sur les quatre coins de la planète.. D’ailleurs, même les partisans et les mordus de la théorie du complot avaient trouvé dans cette pandémie mondiale un terrain fertile et de prédilection, afin de donner libre cours à leurs fantasmagoriques idées et leur imagination débordante. Pour reprendre l’idée centrale de ce que nous avons avancé plus haut, au sujet de la question de la bouderie du vaccin par une grande frange de citoyens. Elle serait essentiellement, un problème de confiance qui serait largement alimentée par des rumeurs, la plupart du temps seraient sans fondement…

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La France panique face à l’extrême droite

«On vit une période qui ...

Il ne reste plus rien à Ghaza !!

Il ne reste plus à ...

Est-il temps de réformer le Conseil de sécurité (ONU)?

A vrai dire, c’est tout ...

L’Aïd éclipse tous les autres sujets

C’est surtout.. Les prix du ...

BAC : Les épreuves de l’angoisse

C’est le passage obligé vers ...