Accueil » CHRONIQUE » Un vaccin plutôt «diplomatique»

Un vaccin plutôt «diplomatique»

« Plus, je lis sur le virus, sur les stratégies de lutte, sur le confinement et ses conséquences à terme. Plus, je trouve la controverse et plus je suis dans l’incertitude ».                                                                                             Phil. Edgar Morin

Parait-il que le présent vaccin que l’on vient de mettre au point, préférait–il traiter le virus avec «diplomatie» plutôt qu’avec «violence»…alors que le Covid-19 s’est clairement affiché depuis qu’il se trouvait chez et parmi nous, comme étant un virus possédant des possibilités extraordinaires, pour résister, ou pis encore, se muter et s’adapter en des formes plus coriaces envers toutes les formes de traitement. Et, c’est pour cela que le traitement efficace et radical tarde à venir. Au milieu des promesses non encore tenues, données par les plus illustres labos du monde et ce, en dépit des «flashs» publicitaires montrant, au grand jour et devant les caméras de chaînes TV, des chefs d’Etat et des personnalités publiques, en train de se faire vacciner, c’était juste pour briser le carcan de la crainte développée chez leurs citoyens, envers ces vaccins que l’on disait efficaces. Cependant, la majorité des citoyens du monde restent méfiants, à l’égard de ces vaccins, devenus plus redoutables que le virus lui–même… Le monde entier se regardait, depuis plus d’un an, en train de périr à petit feu, sans pouvoir faire un petit quelque chose, pour se sauver la peau… Même, les mesures de confinement dont la mission était plutôt préventive, n’ont pas, en fin de compte, pu résister devant «le génie» de ce virus aux capacités destructrices lentes, silencieuses mais « aboutissantes ». L’on dirait même que ce virus prend tout son temps afin d’accomplir son forfait, sans se soucier que cela soit aujourd’hui, demain ou dans un mois. L’on dirait, également, qu’il est là pour briser l’arrogance humaine, très confiante en elle-même, suite aux prouesses scientifiques et technologiques réalisées au cours des deux derniers siècles…Voilà, vous voulez atteindre la planète Mars, allez-y, trouvez une solution à un problème «microscopique». L’on a l’impression que les vaccins chinois, russes ou occidentaux sont, au fait, mis au point afin de remonter le moral aux gens dont les esprits sont terrassés par la psychose due à la propagation fulgurante de la pandémie. Les scientifiques les plus honnêtes estiment que le Covid-19 va se maintenir parmi nous, pour une bonne décennie à venir, quitte à se muter et à devenir plus coriace chaque fois que l’on espère qu‘on est à deux pas de la porte du salut… toutefois, même si ce Covid-19 – c’est nous qui lui ont donné ce nom- est en train, journellement, de faucher les gens, il a en outre, réussi, combien même, à mettre à nu certains aspects de notre humanité truquée….

 

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le réseau hôtelier national Est-il à la hauteur?

Quand nous abordons la situation ...

Société civile: quel rôle?

Lorsque l’on aborde la pertinente ...

De l’économie de proximité

La faute principale dans la ...

L’automobile, un monde très particulier

L’automobile, ce n’est pas un ...

La surcharge des classes, ça n’en finit guère !

Visiblement, il y des écoles, ...